Diables Rouges

La Suisse sera l'adversaire de la Belgique vendredi dans le cadre de la nouvelle Ligue des Nations. "Nous devons donner une chance à ce format", a déclaré le sélectionneur suisse Vladimir Petkovic jeudi à la veille de la rencontre.

Petkovic n'a pas voulu dévoilé ses cartes. "En septembre, j'ai essayé une série de choses", a-t-il déclaré. "Je ne sais pas encore dans quel système nous évoluerons. Je ne le déciderai que demain. Nous développons un style de jeu, c'est ce que je veux toujours voir. Ce style est plus important que la formation que nous utiliserons où que les joueurs qui seront sur le terrain. La vitesse de la balle doit toujours être plus élevée. C'était déjà bien en septembre (victoire 6-0 contre la Suisse en Ligue des Nations et défaite 1-0 contre l'Angleterre en amical), mais cela doit encore être mieux. Il est important que les joueurs soient habitués à ce style. Ce n'est pas encore tout à fait le cas pour l'instant."

Petkovic a brièvement évoqué l'absence de Stephan Lichtsteiner. "Vous savez qu'il y a un accord entre Stephan et moi pour ne pas l'appeler durant cette période internationale. Je ne peux pas en dire plus. Stephan est un joueur expérimenté et il a beaucoup donné à l'équipe. A présent qu'il n'est pas là, les autres joueurs expérimentés doivent ajouter quelques pour cent supplémentaires à leur jeu."

Le sélectionneur suisse a lu et entendu beaucoup de réflexions négatives au sujet de la Ligue des Nations. Il ne partage pas ces critiques. "Elles viennent surtout des clubs et de leurs joueurs, qui veulent plus de repos. Je pense autrement. Nous devons donner une chance à cette compétition. Tu ne peux pas évaluer un format avant plusieurs éditions. Je suis positif. Comme groupe, nous sommes plus souvent ensemble et jouons des matchs contre des nations du même niveau. C'est un trophée supplémentaire que tu peux gagner. C'est ce que nous visons."