Diables Rouges

Cela fait plusieurs semaines que le club et le joueur négocient une prolongation de contrat. Et l’épilogue semble proche.

Samedi, en inscrivant son 27e but de la saison, toutes compétitions confondues (égalisant le meilleur total de sa carrière, réussi avec le PSV), Dries Mertens a, encore une fois, prouvé à quel point il avait pris une dimension supplémentaire cette saison. Le tout, devant ses agents, son frère et son neveu, invités au stade Sao Paulo par le président De Laurentiis. Et qui ont discuté une bonne heure avec ce dernier avant la rencontre.

Concrètement, les deux parties semblent d’accord pour une prolongation du contrat du Diable Rouge, qui expire en juin 2018, ainsi qu’une revalorisation conséquente du salaire du joueur (on parle de trois millions par saison). Le seul point de désaccord se situe au niveau de la clause libératoire. Le club napolitain souhaite inscrire une grosse clause libératoire dans le nouveau contrat, alors que l’entourage du joueur de 29 ans, veut, lui, en inclure une plus petite. Pour permettre à Mertens d’éventuellement l’activer la saison prochaine, afin de signer un dernier gros contrat dans un club du top. Qui pourrait être Manchester United ou Tottenham, deux équipes qui seraient très intéressées par les services du Louvaniste..

>> Retrouvez toutes les notes et l'analyse des prestations des Diables à l'étranger en cliquant ici ! <<