Diables Rouges

Il a mis l’Italie à ses pieds. En inscrivant quatre buts dimanche pour Naples face à Torino (5-3), dont un triplé en… neuf minutes, Dries Mertens a encore pris une nouvelle dimension ce week-end, lui qui avait déjà inscrit un triplé à Cagliari il y a huit jours.

Lundi matin, au lendemain de son exploit, la presse italienne était dithyrambique. "Fe-no-me-na-li !", titrait la Gazzetta dello Sport avant de comparer, en pages intérieures, le Diable Rouge à… Cristiano Ronaldo, qui n’a inscrit "qu’un" triplé en finale de la Coupe du monde des clubs. L’autre quotidien sportif de référence, leCorriere dello Sport, allait même plus loin avec une première page titrant "Diego Armando Mertens", en référence, évidemment, au Pibe de Oro. "L’as belge a enflammé le San Paolo avec 3 buts en 22 minutes, puis par de la magie à la Maradona", écrivait encore le journal italien, en référence au quatrième but inscrit par Mertens, d’un lob d’une finesse inouïe.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.