Diables Rouges Une conférence de presse s'est tenue ce lundi soir après le premier entraînement des Diables.

Casteels a été le premier à passer sur le grill. Le portier a avoué être très heureux d'être de retour chez les Diables après une longue absence. "Entre gardiens, on se connaît. Je connais donc bien Simon et Thibaut." , a-t-il confié.

Et comment voit-il l'avenir? "C'est toujours important de jouer. J'espère être autant que possible dans les buts à Wolfsbourg. Si je joue en club, ça m'aidera beaucoup à être dans le groupe pour aller au Mondial en Russie. Je continue donc à travailler en club, à m'améliorer. Et ma chance viendra."

Après Casteels, c'est Dedryck Boyata qui a répondu aux questions des journalistes. Le joueur, dont la situation en club (au Celtic Glasgow) a changé depuis novembre, est très fier de faire partie du groupe des Diables. "J'ai travaillé dur pour décrocher cette convocation. Je dois continuer à enchaîner les bonnes prestations en club. J'ai aussi beaucoup parlé avec mon coach. Je ne vais pas dire à haute voix que je dois jouer".

Et ses ambitions? "Cela a été super difficile de manquer l'Euro. Physiquement, mentalement... Ça nous ferait très plaisir de décrocher le titre de champion avec le Celtic en finissant invaincus. Le Mondial, c'est un rêve pour tout joueur. Mais je vois les choses étape par étape."

Nainggolan: "Le banc, je n'y suis pas habitué..."

Très attendu, Radja Nainggolan est ensuite entré dans la salle et a fait le point sur sa situation chez les Diables. "Pour moi, l'important est de jouer. Peu importe dans quel rôle" , a d'emblée signaler le Ninja. "Maintenant, j'espère juste rester dans l'équipe. Le coach a fait ses choix, il faut les accepter. Maintenant, je suis de retour et c'est ça qui compte."

Et Nainggolan n'a jamais vraiment douté. "Quand je marquais moins, mes prestations en club étaient déjà bonnes..." , a ainsi assuré le joueur de la Roma.

Et la suite chez les Diables? "Le banc, je n'y suis pas habitué... Mais je ne veux pas être un problème. J'avais un peu peur de ne pas être repris. J'étais dans les derniers noms... J'ai regardé le streaming dans le vestiaire de la Roma"

Quant à sa saison de feu à la Roma, le joueur explique: "Ca fait neuf ans que je joue à un haut niveau. A Rome, je suis plus offensif, donc je reçois plus de coups que je n'en donne. Je suis quelqu'un qui doit vivre. Et je suis heureux à Rome."

Nainggolan a encore évoqué le cas du transfert de Witsel en Chine ( "La Chine? Peut-être oui, peut-être non, il faut voir au moment même. Ça dépend aussi de la famille..." ) et est également revenu sur le sujet chaud de la cigarette ( "Interdit de fumer dans le stade samedi? Moi, je ne fume pas dans le stade! [rire] Si je peux fumer? Le plus important, c'est ce qui se passe sur le terrain" )

Revivez la conférence de presse via le live-tweet de notre spécialiste sur place: