Diables Rouges Pas question de revoir la campagne pour le distributeur.

C’est toujours un pari pour les marques partenaires des Diables. Bien avant que la sélection officielle ne tombe, il leur faut miser sur les joueurs assurés de faire partie du groupe. Spots, affiches, merchandising, tout cela ne se décide bien évidemment pas au dernier moment.

Chez Carrefour, l’un des plus gros partenaires de notre équipe nationale, l’action qui a démarré il y a plusieurs semaines déjà permet de collectionner des images à l’effigie des troupes de Roberto Martinez et un kicker est aussi commercialisé, avec comme joueurs 22 Diables. Dans la sélection de Carrefour, Radja Nainggolan faisait partie des incontournables. Pour Roberto Martinez, il en va tout autrement. Le Ninja reste à la maison, écarté des 28 joueurs annoncés lundi midi.

Mais pour le distibuteur, cela ne change rien. "Nous avons effectué notre sélection il y a plusieurs mois, et Radja Nainggolan en fait partie car il fut l’un des artisans de notre qualification pour la Coupe du Monde", explique Baptiste van Outryve, porte-parole de l’enseigne, qui ajoute, avec humour, que "si on veut voir Nainggolan sur le terrain pendant la Coupe du Monde, ce sera sur les kickers que nous vendons".

Du côté de Coca-Cola , qui commercialise ses canettes à l’effigie des joueurs depuis plusieurs semaines également, le cas est tout autre puisque Radja n’y figure pas. "C’est un pari que nous avons fait. Perdu il y a deux ans avec Kompany, blessé pour l’ Euro , mais gagnant cette fois-ci. Nous ne pouvions mettre que 15 joueurs. Or, quand nous avons dû choisir, Nainggolan n’était plus repris par Martinez. Nous ne l’avions donc pas repris..."