Diables Rouges Roberto Martinez est revenu avec nous sur la dernière Coupe du Monde en Russie. Il en a encore les yeux qui pétillent.

"Le plus beau moment, c'est l'hôtel de ville. En participant à cette Coupe du monde on voulait que notre équipe procure des émotions. Ce moment de satisfaction en voyant  le public fêter et être fier de la nation c'était incroyable et c'est une image que je retiendrai.  Le futur? Avec le vivier de joueurs qu'il possède, le football belge peut aller où il veut. On ne veut pas que la coupe du monde en Russie soit l'unique  grand résultat de la Belgique."

Une interview que vous pourrez retrouver en intégralité dans notre édition de ce samedi et sur notre site.