Diables Rouges Roberto Martinez a prolongé de deux ans, jusqu'en 2020, son contrat de sélectionneur de l'équipe nationale belge de football. Sur le coup de 11h ce vendredi, il s'est exprimé en conférence de presse. Morceaux choisis:

Sur sa prolongation: "Je suis très satisfait de prolonger ici, je suis aussi heureux qu'il y a deux ans, à mon arrivée. Je prolonge car je crois en ce groupe et je me réjouis de travailler ici deux ans de plus en vue de l'Euro 2020. On a simplement discuté avec les membres du C.A. et cela s'est fait très naturellement, on ne peut pas dire que l'initiative soit venue d'un côté plus que de l'autre. Je n'ai pas prolongé pour des raisons financières mais parce que je crois dans le football belge. J'aime être ici, et le football belge est un beau challenge pour moi."

Sur sa liste des 23: "Le fait d'avoir prolongé mon contrat n'influencera pas ma liste". (Sous entendu: il ne prendra pas forcément des jeunes pour compléter sa liste sur les postes en suspens)

Sur Thierry Henry, dont l'avenir chez les Diables reste incertain: "Thierry Henry est un membre à part entière du staff et on se concentre sur le Mondial, pour l'instant. Nous verrons ensuite ce que fera Thierry mais nous n'avons pas encore évoqué son avenir, seule la Russie nous occupe dans l'immédiat."

Sur le Mondial qui arrive: "Nous allons donner le maximum en Russie pour être à la hauteur de notre très bon travail des deux dernières années."


Bart Verhaeghe: "C'était dans l'intérêt du foot belge"

C'est Bart Verhaeghe, le vice-président de l'Union belge, qui a d'abord pris la parole pour expliquer le choix de cette prolongation avec Martinez. "On a parlé longtemps avec Roberto et on est très content de prolonger avec lui. C'était dans l'intérêt du foot belge. Un coach international qui peut nous maintenir au sommet du football mondial, dont on apprécie le travail. Roberto a aussi accepté de prolonger aux mêmes conditions. Sa motivation est la passion et pas l'argent. Son ouverture d'esprit, sa correction, son côté gentleman... nous sommes heureux de pouvoir lui faire confiance pendant deux ans de plus".

Bart Verhaeghe a également fait allusion aux prochains événements: "Je rappelle également l'importance pour nous d'être prêts pour la Nations League, qui débute dès l'automne. C est difficile de fixer un objectif pour un Mondial. J'espère évidemment qu'on se qualifiera pour le second tour mais il ne faut pas croire qu'on aura des matches faciles. Évidemment on envisage les quarts de finale mais il faudra voir ensuite contre qui on tombe. Je rappelle quand même que les joueurs sont sur le terrain, pas le coach. Cela fait une grosse différence et j'espère que l'ensemble du groupe sera à la hauteur".

Quant à Medhi Bayat, il a tenu à préciser que la décision de prolonger Martinez avait fait l'unanimité. "Nous en avons discuté avec les joueurs avant de prolonger Roberto. Ce n'était pas uniquement notre responsabilité, mais aussi celle des joueurs et de l'ensemble de la fédération".


Revivez la conférence de presse via le live-tweet de notre journaliste sur place: