Diables Rouges

Pour la première fois de leur carrière de footballeur, Romelu et Jordan Lukaku ont répondu, côte à côte en tant que Diables Rouges, aux questions des journalistes, en vue des deux confrontations de l'équipe belge de football, samedi à Andorre, et mardi prochain contre Israël au stade Roi Baudouin.

""Ce sont des moments que l'on ne pourra plus jamais nous enlever", a confié Romelu, 22 ans, d'un an l'aîné de Jordan, qui qualifie cette sélection commune comme "quelque chose d'incroyable". Si les deux frères aiment bien se taquiner continuellement, Romelu joue pourtant souvent son rôle de grand frère. "Mais Jordan sait très bien ce qu'il doit faire et il le fait très bien", tempère-t-il pourtant. "Je regarde souvent les matchs qu'il dispute avec Ostende, mais je n'ai pas envie de le bombarder de remarques après coup. Nous avons connu cela avec notre père... Je préfère l'appeler au calme par la suite et lui dire ce que j'ai remarqué, mais cela ne dure jamais plus de deux minutes."

Nul ne sait encore si l'un ou l'autre, ou peut-être même les deux Lukaku ensemble, seront sur le terrain samedi à Andorre ou mardi à Bruxelles. "Peu importe", insiste Romelu. "Si l'un de nous a la chance de faire partie de l'équipe, l'autre en est tout aussi heureux."

Plusieurs autres questions resteront toutefois sans véritable réponse. A l'interrogation +Qui a marqué le plus beau goal de vous deux?+, Jordan a ainsi évoqué son but marqué cette saison dans le plafond dans la cage de Westerlo, tandis que Romelu estimait le sien marqué contre West Bromwich, en septembre 2014, comme inégalable. De même, savoir qui possède la meilleure pointe de vitesse. "Moi", assure Romelu! "Je veux voir ça", lui rétorque Jordan. Réponse vraisemblablement jeudi à l'entraînement.