Diables Rouges Le double buteur du jour a été désigné par la FIFA en tant qu'homme du match.

Avec ses deux buts inscrits en seconde période (69e et 75e), l'attaquant a crevé l'écran lors de la rencontre d'ouverture des Diables rouges face au Panama. Grâce à ce doublé, le joueur de Manchester United atteint les 38 buts en équipe nationale en 70 matches.

Peu en vue dans le premier acte, comme l'ensemble de l'équipe, il a considérablement augmenté son niveau de jeu après le repos pour emmener des Diables jusque-là moribonds.



"On peut faire la misère à toutes les équipes"

" C'était assez difficile en première mi-temps" concède l'homme du match au micro de la RTBF. " On a eu un peu de difficultés avec les consignes tactiques mais on s'est calmé à la pause et dès qu'on a suivi les consignes tactiques, ça a été beaucoup plus facile."

Et de saluer Dries Mertens, " l'un des top joueurs de l'équipe" qui a eu " ce moment de classe". " Grâce à lui et Eden, j'ai trouvé l'espace sur le terrain."

Tout sourire, Big Rom' ne s'inquiète pas de ce début de match brouillon. " Si on regarde en France et au Brésil, c'était la même chose. Mais des trois matches d'ouverture qu'on a joués, celui-ci était le meilleur et en plus des grandes équipes du tournoi, c'est nous qui avons joué le meilleur premier match."

Notre joueur de pointe a également reconnu de la tension dans le chef de ses partenaires. " Durant les dix-quinze premières minutes, je voyais déjà dans leur visage de la crispation, mais c'était totalement différent en deuxième période avec des joueurs beaucoup plus relax."

Avant de saluer les progrès effectués par l'équipe dans ce genre de matches, expérience faisant. " C'est la Coupe du monde mais je reste calme. J'ai 25 ans et j'ai beaucoup plus d'expérience, je suis plus calme. Et c'est toute l'équipe, on sait ce qu'on peut faire, on sait qu'on peut faire la misère à toutes les équipes. On travaille très dur et il y a de la compétition à l'entraînement quand on fait des petits matches car tout le monde veut jouer."