Diables Rouges Co-meilleur buteur du Mondial, Romelu est touché aux ligaments de la cheville. On en saura plus dans les 48 heures.

Romelu Lukaku a marqué les esprits. Encore.

Comme face au Panama, l’attaquant des Diables a marqué ce deuxième match de son empreinte avec un doublé qui le place, pour l’instant, en tête du classement des buteurs de ce Mondial. "Il y a quand même encore quelqu’un à côté de moi, hein ?", lançait-il dans sa première interview après le match.

En effet, Cristiano Ronaldo totalise aussi quatre buts. "Je maintiens que le titre de meilleur buteur ne m’intéresse pas. Mon but est d’arriver le plus loin possible avec cette équipe. Tant mieux si mes buts peuvent y contribuer."

Bizarrement, Lukaku était sévère pour l’équipe. "On doit encore faire mieux que cela. On a déjà joué mieux que contre le Panama. Mais il faudra être encore plus fort pour battre l’Angleterre. Notre niveau doit monter de match en match. On ne sera un des favoris à ce Mondial que si on parvient à réaliser une telle prestation contre un grand pays. Ne nous enflammons pas. À l’ Euro , on avait placé la barre haut, mais on n’avait pas répondu aux attentes. Cette fois, on va essayer d’écrire l’histoire. Surtout pour les gars de cette génération qui vont arrêter."

Malheureusement, il y a une ombre au tableau : Romelu Lukaku s’est fait mal à la cheville en fin de première période, après avoir poussé son ballon trop loin sur une passe de De Bruyne. Il est quand même resté sur le terrain pendant une petite demi-heure. "J’ai voulu forcer pour aider l’équipe", expliquait Romelu. "Je vais voir avec le kiné et le staff médical ce soir (lisez samedi soir) et demain (dimanche) . Mais je suis quelqu’un qui guérit vite. Je ne crois pas que ce sera un grand problème."

Les précisions apportées par Roberto Martinez n’apportaient pas de clarté : "Il est touché aux ligaments externes de la cheville. On l’examinera dans les 48 heures", observait le sélectionneur. Il faudra attendre que sa cheville dégonfle avant de pouvoir poser un diagnostic précis.

Il est évident que Martinez ne prendra aucun risque avec son attaquant. Batshuayi est attendu au coup d’envoi jeudi.

Pour Eden Hazard, touché au mollet, et Dries Mertens, qui a reçu un petit coup sur la cheville, les nouvelles sont plus rassurantes. Mais là encore, Martinez ne prendra aucun risque avec eux dans le match contre l’Angleterre.

D’ici là, la Belgique va retenir son souffle en espérant recevoir des bonnes nouvelles sur l’état de la cheville de son buteur.


"En ce moment, rien ne peut arrêter Romelu"

Les Diables ont tenu à souligner le superbe début de Mondial de Lukaku.

Les supporters présents dans les tribunes moscovites ont tenu à remercier Romelu Lukaku pour sa prestation en scandant son nom au moment de sa sortie du terrain. Mais ses équipiers ont également tenu à mettre en avant son incroyable aisance à la finition depuis le début de la compétition mondiale.

Toby Alderweireld : "Il montre encore qu’il est vraiment très fort psychologiquement. Rien ne peut l’arrêter en ce moment. Il est on fire ."

Axel Witsel : "Romelu veut tout le temps atteindre la perfection et cela se voit lors des différentes séances d’entraînement. Dès qu’il rate une occasion, il devient fou (sourire) . Je touche du bois car pour le moment, il marque dès qu’il a une demi-occasion. C’est un grand attaquant."

Roberto Martinez : "Romelu a été incisif, confiant et s’est trouvé aux bons endroits. Il a aussi été très bon à la finition. Les trophées individuels dans un tournoi, ce sont juste les récompenses d’un travail collectif. Romelu peut marquer autant qu’il veut mais pas à tout prix. Dans ce match, nous avons agi en équipe et c’est comme ça qu’on aura l’opportunité de briller individuellement."