Diables Rouges

Romelu Lukaku est convaincu que la Belgique a les qualités nécessaires pour battre le Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde 2018 de football. L'attaquant des Diables Rouges veut aussi savourer ce duel face aux favoris de ce Mondial russe.

"Ce sera pour nous un très bon test pour savoir où nous en sommes face à l'une des meilleures équipes de la Coupe du monde", a déclaré l'attaquant de Manchester United jeudi en conférence de presse à Kazan.

"On va jouer la meilleure équipe du tournoi et la grande favorite de la Coupe du monde. On s'est bien préparé, on s'est tous amélioré, tout se passe bien pour nous. Ce sera un match référence, on sait que cela ne sera pas facile, mais nous avons les qualités pour faire la différence."

La Belgique a fait passer le message qu'elle se battra jusqu'au bout, comme contre le Japon avec une qualification acquise dans les arrêts de jeu (3-2) après avoir été menée 0-2. "Comme joueur, on veut toujours aller plus loin, c'est sûr. Le Brésil est très fort, mais je ne dirais pas que c'est le match le plus important de notre carrière, parce que si l'on passe, le suivant sera encore bien plus important. Quoiqu'il arrive, on verra contre le Brésil on l'on se situe. La pression, on l'a toujours même si on commence dans la peau d'un outsider. Quand on voit les joueurs chez nous, on a toujours de la pression. Mais on la gère bien. On a un match à savourer, on va donner le maximum pour notre pays et pour aller le plus loin possible."

Les observateurs vantent les qualités des deux formations et peu voient de véritables faiblesses dans le jeu des Diables ou de la Seleçao. "Des points faibles au Brésil ?", reprend l'attaquant de Manchester United, 25 ans, déjà auteur de 4 buts dans cette Coupe du monde. "Il n'y en a pas vraiment. Offensivement, ils sont très forts. Chaque joueur chez eux peut faire la différence. Ils sont très forts en un contre un. Défensivement, ils sont peut-être à prendre. Mais il ne faudra pas attaquer tout le temps. Ils sont très expérimentés. On a beaucoup travaillé là-dessus, on est très bien préparé".

Si Romelu Lukaku sera certainement suivi par les Brésiliens, Neymar retient l'attention du côté Auriverde. "Neymar n'est pas un acteur", estime l'attaquant des Diables Rouges. "Il a des qualités hors du commun et je pense que dans le futur il peut être le meilleur joueur du monde. Je suis content de jouer une deuxième fois contre lui."

Lukaku et Neymar s'étaient croisés en juillet 2017 en match amical aux Etats-Unis. Le Belge venait d'arriver à Manchester United alors que Neymar disputait son avant-dernière rencontre sous les couleurs du FC Barcelone avant de prendre la direction du PSG. Pour la petite histoire, les Catalans s'étaient imposés 1-0 grâce à un but de Neymar.