Diables Rouges

Ce mardi soir, un seul but des Bleus a marqué la fin du rêve belge, et a mené l'équipe française en finale. Le lendemain de la défaite, la victoire des Bleus fait la Une des médias français, qui accuse certains Diables rouges d'être de "mauvais perdants".

"'La France n'a joué à rien' : les Belges (très) mauvais perdants", titre Le Figaro dans un article mis à la Une et qui reprend les propos du gardien Thibaut Courtois et ceux d'Eden Hazard, très dur envers l'équipe entraînée par Didier Deschamps. Le quotidien définit les Belges de "mauvais perdants", affirmant que leur déception est compréhensible, "un peu moins leur mauvais esprit". 

BFMTV rejoint les propos du Figaro, en écrivant, déjà ce mardi à 00h55 : "Coupe du monde: mauvais perdants, les Belges taclent méchamment les Bleus". Au centre des critiques, toujours les mêmes noms : Eden Hazard, Thibaut Courtois et Vincent Kompany. "Nos voisins belges semblent être mauvais perdants", indique le site web du média.

Toujours des "mauvais perdants" selon Huffpost.fr, qui met en avant la victoire des Bleus, sans oublier de consacrer une place à Courtois, Hazard et Kompany. Mais en plus d'autres médias, le Huffpost propose aussi la réaction de Thomas Meunier, jugée plus "fair-play" de celle des autres joueurs.

Le ton se durcit chez 20minutes.fr, qui provoque : "'On a perdu contre une équipe qui joue à rien', ça se passe bien la mauvaise foi chez les Belges?". Pour eux, "On va mettre ça sur le compte de la mauvaise foi. Ou de la déception légitime après être passé si près du rêve de disputer une finale de Coupe du Monde ". Reconnaissant l'attaque excellente des Belges, le site ne manque pas de piquer l'équipe en revenant sur le match contre le Brésil : "Par ailleurs, nos amis du plat pays ont la mémoire courte : contre le Brésil, en quarts, ils ont terminé sur les genoux à demander grâce et à prier pour que la VAR ou Courtois n’empêchent le drame. Donc venir jouer les rageux parce que l’équipe d’après leur sert la même limonade pour garder le score, c’est se ficher du monde."

Plus modérés sont les propos de France Info, qui, à la Une de son site épingle : "La Belgique était-elle meilleure que la France hier soir ? Certains Diables rouges sont amers après la défaite". Le média reprend aussi les propos des trois joueurs, mais se focalise globalement sur la déception des Diables à propos du jeu français, jugé par l'équipe belge comme "trop défensif". 

Du côté du Monde, c'est la victoire des Bleus qui est mise à la Une, mais les références aux Belges ne manquent pas : "Eden Hazard brille mais perd contre sa France", peut-on lire sur le site, mais aussi "France-Belgique : 'L’équipe qui gagnera ne sera pas meilleure que la nôtre', jugent les Belges amers'. Le quotidien français dépasse alors les simples déclarations des Belges après le match et relève que la priorité des Diables Rouges est maintenant celle d'arriver à la troisième place.

Sur Le Parisien figurent davantage les propos de Mbappé. Le joueur parisien a été critique pour son jeu visant à "gratter quelques minutes à la fin du match". L'article propose un retour sur ses déclarations. La défaite de la Belgique figure aussi à la Une, cette fois avec "'La fin du rêve' : la défaite contre la France à la une de la presse belge", une rétrospective sur la couverture que la presse belge a fait de la rencontre de ce mardi soir.