Diables Rouges Le Diable a effectué ses premiers pas avec Sunderland.

Jason Denayer n’était ni à Nicosie ce mardi où les Diables se sont imposés, pas plus qu’à Louvain où les Diablotins ont aussi gagné. Loin des sélections alors qu’il figurait pourtant dans le groupe de Johan Walem avant de déclarer forfait, le défenseur se trouvait sur la pelouse du bucolique Spotland Stadium.

Comme Jan Kirchhoff qui revenait de blessure, le défenseur avait été laissé à disposition des U23 de Sunderland qui ont été éliminés par Rochdale, pensionnaire de League One (D3) dans le cadre du Johnstones Paint Trophy, une compétition qui concerne les formations de divisions inférieures et les réserves des clubs de Premier League.

Si le résultat est anecdotique, la forme affichée par Denayer qui a disputé son premier match depuis le quart de finale de l’Euro perdu contre le pays de Galles l’est moins et prouve que son été aussi incertain qu’agité n’avait pas perturbé sa préparation.

"Il a été comme je le pensais, très compétitif et très rapide. Avec le ballon, il a été très bon et à l’aise dans des situations parfois délicates. Il va beaucoup apporter", a noté l’entraîneur des U23 de Sunderland, Robbie Stockdale.

"J’étais content de débuter un match parce que je n’en avais pas beaucoup joué en présaison", a précisé Denayer au Chronicle Live. "Cela fait du bien de revenir. Il y avait beaucoup de longs ballons mais, physiquement, je suis prêt. Je suis à 100 % et je me sens bien. Je dois juste m’adapter à ce que veut le club."

Ce qui ne l’empêche pas de déjà postuler à une place de titulaire contre Everton ce lundi en Premier League au sein d’une possible défense à trois aux côtés d’O’Shea et de Djilibodji. Preuve qu’il n’était peut-être pas si loin de Nicosie…