Diables Rouges Heureux comme un gosse malgré sa suspension face à la France, Thomas Meunier a été fidèle à sa réputation

Son sourire se passait de mots. "Incroyable…" , disait Thomas Meunier au micro de la RTBF après la rencontre. "Je n’aurais jamais cru qu’on pouvait avoir des boules pareilles, pour rester courtois. On a pourtant galéré toute la deuxième mi-temps… Je pense que le Brésil nous a peut-être un peu sous-estimés, il jouait très calmement en début de match, le tempo était lent. Je pense qu’ils comptaient faire la différence individuellement et puis ils se sont rendu compte qu’ils devaient accélérer. Et on a galéré… On s’est tous donné à 110 %, ce qui donne l’impression qu’on était un joueur de plus. C’est probablement la plus belle victoire de ma carrière."

Car tactiquement , l’équipe a été au top. "C’est très bien joué de la part du coach Martinez, personne ne s’attendait à ça. Et les changements ont été payants. Tout le monde s’est sacrifié pour l’équipe. Personnellement, je n’ai pris aucun plaisir offensif dans ce match. Je me suis dit qu’il fallait verrouiller mon flanc et l’a joué sécure. On a tous travaillé, pour le bien de la patrie."

Mais face à la France, Meunier sera suspendu. "C’est la merde…", avouait-il. "C’est le foot. Dieu l’a voulu. Mais qui sait, je reviendrai peut-être pour la finale… Mais dans un premier temps, je veux juste savourer. Faites pareil en Belgique : on a battu le Brésil, mettez-vous tous une bonne purge pour fêter ça !"