Diables Rouges Youri Tielemans attend un assist de Batshuayi au prochain match.

Quelle belle histoire, celle de Youri Tielemans. Monté au jeu à la 86e dans sa toute première apparition à une Coupe du Monde, il est parvenu à donner un (bel) assist pour le 5-1.

Qu’est-ce que cela vous fait d’avoir été décisif, Youri ?

"Je suis évidemment content. Je suis fier d’avoir aidé l’équipe de cette façon. C’est fantastique pour moi et pour le groupe."

Vous étiez vraiment content pour Michy.

"Oui. Pour être honnête, j’étais plus content pour lui que pour moi. Il venait de rater trois occasions. C’est un bon ami et j’ai joué pendant plusieurs années avec son petit frère (Leya Iseka) ."

Quel saut pour fêter ce but sur son dos.

"Je le sais. J’étais peut-être un peu trop content (rires) ."

Une minute ou deux plus tard, Michy aurait pu vous faire le même cadeau, mais il a tenté sa chance lui-même.

"Oui (rires) . Il aurait dû me servir. Il s’est excusé par après. Il ne m’avait pas vu. Je lui pardonne (avec un clin d’œil) . S’il me donne un assist lors du prochain match, c’est O.-K. pour moi."

Vous avez reçu des félicitations de Martinez ?

"Oui, mais il a félicité chaque joueur. Tout le monde a réalisé une très bonne prestation. Avant ma montée au jeu, il m’avait dit de prendre plaisir; c’est ce que j’ai fait."

Il a annoncé qu’il va faire beaucoup de changements contre l’Angleterre. Vous pourriez jouer.

"Ah, oui ? Je suis prêt; je l’ai montré."

Comment était la rencontre avec le Roi ?

"On l’avait déjà salué à Tubize. C’est très spécial, quand le Roi rentre dans le vestiaire. Il était très fier de nous."

Il est venu au moment où vous faisiez la fête dans le vestiaire ?

"Oui, on venait de mettre la musique à fond. On l’a vite éteinte (rires) ."

Vous avez appelé la famille ?

"Je le ferai quand on sera à l’hôtel. Mon GSM était plat, donc je dois d’abord le recharger."