Diables Rouges Chaque jour jusqu’au 13 juin, nous vous proposons de découvrir un Diable sous un nouveau regard. Aujourd’hui, Jan Vertonghen, qui a débuté sa carrière dans le club de son quartier, à Tielrode.

Les installations ont un peu changé. Mais l’âme du club est toujours la même. Il n’y avait à l’époque qu’un seul terrain, il y en a aujourd’hui deux grands et deux petits. Depuis le départ de Jan Vertonghen, le VK Tielrode, modeste club de 3e provinciale, n’a pas beaucoup changé. C’est à six ans, en 1993, que le petit Jan foule pour la première fois la pelouse du club de son quartier. Fan de football, il décide de s’y inscrire avec son grand frère Ward, un an plus âgé que lui. L’avantage, c’est que la maison familiale se trouve à quelques minutes, Jan pouvait venir à vélo ou même à pied pour s’entraîner.

"La famille est très importante dans le club, affirme Jurgen Maes, aujourd’hui encore manager sportif du club. Les trois frères ont joué ici : Ward, Jan et Lode. Mais il n’y a que le plus grand qui a évolué en équipe première. J’ai rencontré Jan lors de la saison 1995-1996 . C’était sa dernière année ici au club. Il jouait à l’époque au milieu de terrain."

Un portrait à découvrir dans notre Edition Abonnés.