Diables Rouges Avant d’exploser au Standard, Big Mo n’a pas toujours été un titulaire indiscutable en catégories de jeunes.

L’histoire qui suit n’est pas banale. Elle est celle d’un gamin au physique de basketteur mais qui n’a jamais pensé à un autre ballon que celui dans lequel on tape avec les pieds. Un gamin qui, quand il fut recalé à Mons à l’âge de 12 ans, ne s’imaginait sans doute pas un jour disputer une Coupe du Monde au Brésil. C’est pourtant l’incroyable destin de Marouane Fellaini.