Diables Rouges Paul Van Himst assistait à un match de… D5 quand Lukaku a égalé son record vendredi soir, mais il n’éprouve aucune rancœur.

C’était à Liège il y a 45 ans. Le 17 juin 1972, les Diables disputaient la petite finale de l’Euro 1972 contre la Hongrie (2-1). Paul Van Himst, 28 ans, inscrivait le 2e but belge juste avant la demi-heure, son 30e en équipe nationale pour sa 69e cape. Bernard Voorhof n’était plus seul en tête du classement des buteurs. Avec 12 capes qui allaient encore suivre, Van Himst pensait alors pouvoir prendre le record seul, mais ce but à Sclessin est resté le tout dernier de l’Anderlechtois avec les Diables. En 1974, il stoppait sa carrière internationale. La même année, Voorhof mourait à 63 ans.

À l’époque, Roger Lukaku n’avait que 7 ans et commençait à frapper ses premiers ballons au Congo. Il était très loin d’imaginer que son premier fils ferait ressortir ce vieux livre de statistiques un soir pluvieux de novembre 2017 en Belgique. "Mettre 30 buts en équipe nationale, c’est beaucoup, mais je n’imaginais pas qu’il faudrait autant de temps pour qu’on me rejoigne, sourit Paul Van Himst. Wilmots et Sonck n’ont pas été très loin à un moment mais je suis ravi que cela vienne finalement d’un Anderlechtois."