Diables Rouges Anthony Vanden Borre peut dire adieu à son Mondial ? Blessé en toute fin de rencontre face à la Corée du Sud, le Diable rouge s'est occasionné une vilaine blessure. Le back droit souffre d'une fissure du péroné, ce qui signifie qu'il ne jouera plus au Brésil. Malgré cette déception immense, l'Anderlechtois restera au Brésil pour soutenir ses équipiers, qui joueront leur 8e de finale contre les Etats-Unis ce mardi.

Le joueur, revenu de nulle part, a passé un scanner ce vendredi.  "Quand j'ai vu Anthony ce matin, il boitait encore fort et sa cheville était très enflée", avait déclaré le sélectionneur fédéral Marc Wilmots après l'entraînement de vendredi à Mogi das Cruzes. 

"Anthony ne jouera plus lors de ce Mondial, mais restera avec notre équipe", a indiqué le sélectionneur fédéral Marc Wilmots vendredi sur son compte Twitter.



Kompany et Vermaelen incertains

Anthony Vanden Borre n'est pas le seul défenseur blessé. Laurent Ciman ne s'est pas non plus entraîné vendredi. Le Standardman se plaint des adducteurs et a reçu une infiltration. "Laurent devrait être de retour à l'entraînement dès demain", selon Wilmots.

Vincent Kompany et Thomas Vermaelen, blessés respectivement à l'aine et aux ischio-jambiers, sont toujours en revalidation.

"J'espère pouvoir récupérer tout le monde pour le match contre les Etats-Unis. Pour le moment, il est impossible de déjà donner une réponse définitive, nous regardons jour après jour", a dit Wilmots. "S'il n'y a aucun risque pour la santé physique, il se pourrait que j'ose prendre un risque".

Vincent souffre de l'aine et des muscles abdominaux. Il était très déçu de ne pas pouvoir jouer contre les Sud-Coréens. C'est mon bras droit et un capitaine modèle. Vincent donne tout pour l'équipe. Il apporte une réelle valeur ajoutée quand il est là".