Wilmots : “Je ne suis pas satisfait”

Benoît Delhauteur Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Diables Rouges

Le sélectionneur mettait en avant la largeur de son groupe

BRUXELLES Marc Wilmots vient donc de remporter sa première victoire dans le costume du sélectionneur fédéral. Mais ne comptez pas sur lui pour fanfaronner. Hier, lors de sa conférence de presse, il a envoyé un message clair : hors de question de s’emballer.

Arrivé en conférence de presse sans sourire béat, il a commencé par justifier certains de ses choix. “J’avais choisi un triangle avec Chadli, Defour et Witsel pour contrer Van der Vaart, De Jong et Sneijder. Ces joueurs sont très bien et sont de vrais poisons. Mais un joueur comme Defour a parfaitement rempli sa tâche. En un contre un face à Sneijder, ce n’était pas un cadeau ! Après cinq minutes difficiles, nous avons connu 25 minutes… pas mauvaises. Après la pause, j’ai dû changer Van Buyten à cause d’une blessure. Là, nous avons encaissé deux fois suite à des erreurs. On a défendu en reculant, c’était mortel. À ce moment-là, j’ai vu des têtes baissées. J’attendais donc une réaction et en montant au jeu, Dembélé, Mertens, De Bruyne et Lukaku ont amené quelque chose. Ils ont amené plus de profondeur. Je suis donc fier de cette réaction, qui montre que le groupe vit, qu’il n’est pas mort. Pourtant, je ne suis… pas satisfait ! J’ai vu des choses qui ne m’ont pas plu, comme de la nonchalance ou des mauvais repositionnements. Je l’ai d’ailleurs dit aux joueurs après le match dans le vestiaire. Ce genre d’erreurs se paiera cash par la suite ! Mais il faut aussi ajouter qu’offensivement, notre deuxième période a été très bonne. On a marqué quatre buts… et Stekelenburg a aussi sorti trois grands arrêts.”

Pourquoi avoir décalé Hazard à gauche ?

“Il fallait contrer De Jong. Or, nos scouts avaient vu que Chadli était capable de jouer derrière les attaquants, qu’il était physiquement costaud et qu’il était discipliné. Sur le flanc, Eden n’a pas été mauvais. Il peut mieux faire, mais sa prestation était normale.”

Courtois sera-t-il le numéro un ?

“Je vais être très clair : personne n’est sûr de quoi que ce soit ! Nous avons des postes doublés, voire triplés. C’est d’ailleurs notre force aujourd’hui. On le fera à 22, 23 ou même à 30. Maintenant, c’est au staff de bien faire son travail de scouting pour analyser la forme des joueurs et de voir à quelles positions ils sont les meilleurs dans leurs clubs.”

Dries Mertens a été l’homme du match. Pourquoi n’a-t-il pas débuté ?

“Il n’avait pas été bon contre l’Ajax et contre RKC. Mais je lui ai dit que je connaissais ses qualités et il savait qu’on comptait sur lui. Il n’était simplement pas dans la même forme qu’au même moment la saison dernière.”

Quelle valeur accordez-vous à ce résultat ?

“Vous me connaissez un peu… Ce soir on en profite mais ne comptez pas sur moi pour jouer de la trompette. Ce que je retiendrai, c’est notre réaction. Maintenant, on sait que si on est mené, on peut revenir. Je retiendrai aussi le soutien du public. Quel patriotisme. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas vu cela dans le stade…”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner