Diables Rouges

Plusieurs Diables sont actuellement en pleines négociations de transfert. Voici le point sur les dossiers les plus chauds.

Adnan Januzaj : la Real Sociedad a reçu une très belle offre d’un club de Premier League et le transfert pourrait être bouclé dans la semaine. Selon nos informations, il s’agit de Leicester.

Thibaut Courtois : le gardien a bel et bien un accord personnel avec le Real Madrid. Il lui reste le plus difficile : obtenir son bon de sortie. Pour cela, il faut que les Blues trouvent un gardien titulaire dans la semaine (voir S 2-3).

Axel Witsel : Tianjin continue de contester la clause libératoire de 20 millions d’euros. Pour essayer de tirer un maximum de profit de la vente du Diable, le club chinois le propose à des formations de Premier League. Manchester United en ferait partie, selon le Bild. Dortmund envisage de contacter la Fifa pour faire valoir la clause.

Le président du club Shu Yuhui a confirmé les propos de son entraîneur lors d'une interview avec le journal local Sports Today. "Witsel reviendra le 5 août", a-t-il déclaré sans hésitation.

Thorgan Hazard : déjà en contact avec Valence, le joueur est également pisté par l’AS Rome et le FC Séville. Son prix avoisine les 20 millions d’euros.

Michy Batshuayi: À l’heure actuelle, les clubs qui veulent l’enrôler sont nombreux. L’un des candidats acquéreurs était l’Atletico Madrid. Le club était très intéressé, il y a eu un contact, mais la piste est définitivement close.

Autre certitude : Chelsea compte sur le Diable pour construire l’avenir. S’il s’en va, ce sera uniquement en prêt. Les dirigeants intéressés le savent et, aujourd’hui, un club est en pole : Valence. Les Espagnols négociaient avec le PSG pour acheter Gonçalo Guedes, mais les discussions sont au point mort. Michy est devenu une priorité, mais on est encore cependant loin d’un accord. Concernant Valence, le Diable a le temps : le mercato de la Liga ne ferme effectivement que le 31 août.

Dortmund et Séville, qui ont eux aussi montré un intérêt concret, ont le même délai. Ce n’est pas le cas d’Everton : également sur le coup, les Toffees n’ont plus qu’une semaine pour tenter de forcer un prêt du Diable.

Dedryck Boyata: Rodgers lui a fait savoir qu’il aimerait qu’il reste au moins jusqu’en janvier. Un argument important - selon Rogers - est une qualification pour la Ligue des Champions. Seul problème : le dernier tour des préliminaires a lieu quand les mercatos anglais et italien sont déjà fermés.

Le Celtic propose un nouveau contrat à Boyata, avec des conditions revues à la hausse. Son contrat actuel se termine en juin 2019, moment à partir duquel il sera donc gratuit.

Si Boyata ne signe pas de nouveau contrat, ce mercato serait la dernière opportunité pour le Celtic de regagner une belle valorisation du prix de transfert payé en 2015 à Manchester City.

Boyata a connu trois belles saisons au Celtic et s’y sent heureux, mais il préfère partir vers un plus grand championnat. Surtout après son excellente Coupe du Monde, plusieurs pays manifestent de l’intérêt : l’Espagne, la France, l’Angleterre et l’Italie. Pour les deux derniers championnats, le temps presse.