Football A quelques heures de 1/8 de finale entre la France et l'Argentine, Didier Deschamps bluffe avec la presse.

La France est en pleine préparation de son 1/8 de finale de Coupe du monde qu'elle disputera ce samedi à 16h face à l'Argentine. C'est bien connu, Didier Deschamps fait tout pour protéger son groupe dans cette compétition. Critiqués pour leur niveau de jeu affiché depuis le début de la compétition, les "Bleus" auront un obstacle de taille avec l'équipe de Lionel Messi.

C'est dans ce climat que Deschamps a tenté un coup de bluff, deux jours avant le match. Le sélectionneur français a modifié son programme à la dernière minute. Il a décidé de déplacer sa séance d'entraînement sur un autre terrain que celui au stade de Glebovets, l'endroit habituel des Français. Grâce à cette petite entourloupe, les médias ont donc loupé les joueurs français à l'entraînement.

Ce n'est pas fini. Ce vendredi, les joueurs de l'équipe de France ne s’entraîneront pas sur le terrain de la Kazan Arena (comme de coutume). A la place, ils occuperont le stade Centralny. Deschamps pourra dès lors mettre en place sa tactique après les 15 minutes ouvertes aux médias.

Le débat fait rage en France afin de savoir si Matuidi occupera le flanc gauche, si Deschamps reconduira son 4-2-3-1 ou encore si Hernandez sera dans le "11" de départ après ses pépins physiques. Le sélectionneur de l'hexagone a en tout cas pris toutes les précautions pour éviter que les Argentins ne puissent découvrir sa composition avant le jour-j.