Football

L'ancien Super Eagles avait débarqué à Bielmont dans le cadre de son stage demandé par la fédération anglaise dans le cadre de l'obtention de la licence pro UEFA


VERVIERS La direction du RCS Verviers a officiellement désigné, à la tête de l'équipe première, Didier Ernst comme successeur du Nigérian Sunday Oliseh en place depuis l'été 2008. L'ancien Super Eagles avait débarqué à Bielmont dans le cadre de son stage demandé par la fédération anglaise dans le cadre de l'obtention de la licence pro UEFA.

Didier Ernst (37 ans) fait déjà partie intégrante du Matricule 8 puisqu'il y assure le poste de coordinateur de jeunes et coache les scolaires provinciaux.

Le nouveau coach de Verviers a porté durant neuf saisons la vareuse du Standard, entre 1993 et 2002, jouant près de 300 matches en D1. Il a ensuite milité au Brussels (D1), à Eupen (D2), au RCS Verviers (D3), à Sprimont (D3) et enfin à Spa (Promotion) où il a dû prématurément mettre un terme à sa carrière début de cette année suite à des problèmes de santé.

Surpris par la proposition de la direction, qui voulait poursuivre la tradition d'un coach de renom, Didier Ernst a accepté le challenge et s'inspira de ses modèles Robert Waseige, Tomislav Ivic et Michel Preud'homme. Il sera secondé par Alain Fays et Gil Diaz, les anciens adjoints de Sunday Oliseh.

Par ailleurs, la direction verviétoise, qui connaît des problèmes récurrents de trésorerie, ne déposera pas le bilan lors de l'assemblée générale, prévue initialement le 16 avril prochain, comme elle avait menacé de le faire si la ville ne cautionnait pas un prêt de 150.000 euros. Cette dernière cautionne déjà d'anciens emprunts à concurrence de 270.000 euros.

Cette problématique est postposée au 29 avril, date de la nouvelle assemblée générale. La direction du club souligne que la somme de 150.000 euros permettrait de boucler l'actuel exercice, en ce compris le retard de paiement des joueurs, entraîneurs et fournisseurs.

© La Dernière Heure 2009