Anderlecht Dans tous les domaines - sauf le score - son équipe a pulvérisé les stats sous Weiler.

Généralement, quand Anderlecht perd 0-4 à domicile, trois jours de deuil sont décrétés. Mais après le match, déjà, on a vu des sourires. Et hier, à Neerpede, la bonne ambiance régnait. Anderlecht a montré son nouveau visage face au PSG. Et Hein Vanhaezebrouck a tenu parole.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.