Anderlecht

Le retour des joueurs à Neerpede après le cinglant 5-0 à Bruges ne s’est pas déroulé sans incidents. Une vingtaine de supporters du noyau dur attendait le car des joueurs devant le parking.

Vers 19h15, lors de l’arrivée du car à Neerpede, le ton a monté. Kara Mbodj était le premier à quitter le parking dans sa voiture. Ne fuyant jamais ses responsabilités, Kara s’est arrêté et est sorti de la voiture pour discuter avec les fans.

Assez agressifs, les supporters lui ont lancé des reproches que Kara n’a pas acceptés. "Ce que vous me dites là, ça ne se dit pas", dit Kara. Une discussion très animée a ensuite eu lieu. Heureusement pour Kara, des policiers et des stewards étaient présents pour éviter le pire.

Les autres joueurs ont pu quitter Neerpede grâce aux stewards, qui leur ont libéré la voie. Ils ont reçu le conseil de ne plus s’arrêter.

Hein Vanhaezebrouck, lui, a préféré ouvrir sa fenêtre. Il a donné aux fans la même explication que celle qu’il a donnée aux médias : que c’était une défaite honteuse et qu’il n’avait jamais perdu si lourdement à Bruges. Pendant son intervention, les supporters sont restés calmes. Puis, ils sont rentrés chez eux.