Anderlecht La somme devrait tourner autour des 50.000€ pour l’attaquant, qui a manqué de respect au club bruxellois.

Les dirigeants d’Anderlecht ont déterminé la sanction de Matias Suarez pour son manque d’implication dans sa rééducation. Son amende a été fixée à un mois de salaire.

L’Argentin est l’Anderlechtois le mieux payé (un salaire annuel brut estimé à 1,5 million d’€), mais les primes sont très importantes dans ses émoluments. Vu qu’il ne joue pas actuellement, son salaire est moins important et tourne autour des 600.000€. Son amende devrait avoisiner les 50.000€, même si le montant exact est difficile à évaluer. Une partie de ce que gagnent les footballeurs en Belgique part directement dans une assurance pension et la direction anderlechtoise en tient peut-être compte pour l’amende.

Au Sporting, on reproche à Matias Suarez d’avoir manqué de respect au club. Son retour à Anderlecht était prévu le 2 janvier. Au lieu de cela, il était parti à Barcelone de sa propre initiative et sans avoir envoyé de justificatif pour expliquer son absence.

Pour le moment, Suarez se trouve encore à Barcelone, où il poursuit sa rééducation, sous la houlette du Docteur Cugat. Anderlecht accepte qu’il reste encore un certain temps en Catalogne, mais va envoyer un Docteur pour l’examiner.

Pour le moment, il n’est donc toujours pas question d’une résiliation de contrat ou d’une opération. Mais il est exclu que Suarez puisse encore jouer cette saison.

Selon nos informations, il se remet petit à petit de son couac mental. Pendant son retour en Argentine, un scanner de son genou avait révélé qu’il n’est pas guéri, ce qui l’avait fortement affecté.

L’amende infligée à Matias Suarez est la plus élevée de l’histoire d’Anderlecht (voir par ailleurs). La loi dit qu’un footballeur ne peut pas recevoir une amende qui dépasse de 10 % le salaire annuel du joueur. Ce n’est donc pas le cas pour Suarez, mais cela s’en approche quand même.


Les 20.000€ de Hassan détrônés

Si Matias Suarez vient de recevoir l’amende la plus élevée de l’histoire du Sporting, il est loin d’être le premier joueur puni pour un écart de comportement au club bruxellois.

Avant lui, le record était détenu par un autre artiste : Ahmed Hassan. En février 2008, l’Égyptien était rentré trop tard de la Coupe d’Afrique des nations. Il avait fêté la victoire de son pays et s’était accordé quelques jours de congé, sans prévenir le club. À son retour, il avait reçu une amende de 20.000€.

Hassan n’était cependant pas à une amende près. Lors de son premier entraînement à Anderlecht, en 2006, il s’était garé le plus près possible du terrain. Le club l’avait alors prévenu qu’une punition d’une centaine d’euros était prévue. La réponse de l’Égyptien avait été surréaliste: "Je vais payer cette centaine d’euros multipliée par le nombre de jours d’entraînement cette saison. Comme ça, je me garerai toujours à cette place." Ce qu’il fit…

Trois ans avant l’épisode de Hassan à la Can, Aruna Dindane avait, lui aussi, pris une très grosse amende. Anderlecht venait de refuser un transfert à l’attaquant ivoirien. En guise de représailles, il avait brossé un entraînement et un match contre Gand. Le Sporting lui avait retiré 10.000€ de son salaire.

Lucas Biglia avait failli s’insérer dans ce Top, mais l’amende de 16.500€ qu’Anderlecht comptait lui infliger en janvier 2013 pour avoir brossé le stage hivernal en Turquie avait finalement été annulée. Le joueur avait pu fournir un certificat médical qui certifiait qu’il souffrait de migraines. Légalement, le Sporting ne pouvait donc pas le punir.


Tevez avait pris… 1,44 million d’€

Un club qui sanctionne l’un de ses joueurs, cela arrive régulièrement. La preuve en huit exemples.

1. 6.000€ pour Neymar

Il avait signé un autographe en plein entraînement du Barça en septembre 2014.

2. 25.000€ pour Szczesny

Le gardien d’Arsenal avait été surpris en train de fumer dans les douches le mois dernier.

3. 100.000€ pour Vida

Le joueur du Dinamo Zagreb avait ouvert une canette de bière dans le car qui conduisait l’équipe au match en septembre 2012.

4. 210.000€ pour Robinho

Il avait quitté le camp d’entraînement de Manchester City sans demander la permission en janvier 2009.

5. 230.000€ pour Lampard

Il s’était bagarré dans un bar en Bulgarie le lendemain du 11 septembre 2001.

6. 419.000€ pour Balotelli

Il avait loupé 11 matches en raison d’une suspension lors de la saison 2011-2012 et Manchester City l’avait sanctionné. L’Italien avait voulu aller en justice avant de finalement accepter l’amende.

7. 450.000€ pour Anelka

Il avait brossé l’entraînement pendant trois jours au Real Madrid en mars 2000.

8. 1,44 million € pour Tevez

Le record. Il était retourné deux mois en Argentine sans la permission de Manchester City en janvier 2012.