Anderlecht

Les Mauves se sont imposés contre Gand au terme d'un piètre match. C'est Kanu qui a inscrit l'unique but de la rencontre. Dimanche contre le FC Bruges, un match nul sera suffisant pour sabrer le champagne


ANDERLECHT Anderlecht a fait un nouveau pas vers le titre de champion de Belgique. Les Mauves se sont imposés par la plus petite des marges contre La Gantoise et n'auront besoin que d'un point pour être sacrés dès ce dimanche. C'est Kanu qui a marqué l'unique but de la rencontre dès la 11e minute de jeu.

De cette rencontre, on ne retiendra certainement pas la manière avec laquelle les ouailles d'Ariel Jacobs l'ont emporté. C'était en effet le jour et la nuit entre la prestation convaincante livrée vendredi sur la pelouse de Genk et la mièvre partition jouée ce mercredi au Parc Astrid. Lents, empruntés, les Bruxellois étaient bien payés en menant au score à la mi-temps, car La Gantoise, déforcé notamment par les suspensions de Jörgensen et de Thijs, pressait très haut et mettait à mal à l'arrière garde locale. Mais, Anderlecht a su se montrer plus réaliste, en trouvant rapidement l'ouverture via Kanu. Le Brésilien, qui est passé en quelques semaines du statut de banni à celui d'homme fort, était bien lancé par Biglia et voyait sa frappe déviée par Maréval surprendre Padt.

Le reste des 45 premières minutes était à mettre à l'actif des Buffalos, mais encore une fois, Anderlecht pouvait compter sur un dernier rempart de grande qualité pour préserver ses filets intacts. Silvio Proto intervenait des poings devant El Ghanassy à la 17e, avant d'écarter du pied à la 35e, une tentative de Ljubijankic qui s'était présenté seul face à lui après avoir pris de vitesse Juhasz. Entre les deux, à la 21e minute de jeu, Mboyo avait vu sa reprise filer de peu à côté du montant droit de Proto. Les joueurs locaux se procuraient néanmoins une occasion intéressante avec Jovanovic qui croisait trop sa frappe.

Malgré l'engueulade d'Ariel Jacobs pendant la pause, les Mauves ne se montraient pas plus fringants en seconde période, mais La Gantoise ne parvenait pas non plus à maintenir le même rythme que lors des 45 premières minutes. Au final, le spectacle était décevant et les gardiens avaient très peu de pain sur la planche. On notera cependant un lob de Matias Suarez qui retombait sur le plafond du but de Padt et une tentative de Coulibaly qui était bien contrée par Gillet.


Mais dimanche, cette mièvre prestation sera peut-être oubliée puisque s'il prend minimum un point lors de la réception du FC Bruges, Anderlecht sera sacré champion de Belgique pour la 31e fois de son histoire. Les Mauves devront cependant se passer des services de leur Soulier d'or Matias Suarez qui sera suspendu.


Du côté gantois, la défaite de ce soir fait mal au niveau du bilan chiffré puisque les Buffalos rétrogradent à la quatrième place du classement général. Genk s'est en effet imposé 3-4 sur la pelouse de Courtrai au terme d'un match à rebondissements et retrouve la troisième place qui est qualificative pour l'Europa League. Une compétition que peut sans doute définitivement oublier le Standard qui est désormais à 6 points des Limbourgeois.


© La Dernière Heure 2012