Anderlecht

Les journées sont longues dans les bureaux de Neerpede en cette fin de mercato.

L’un des dossiers chauds, c’est celui de l’attaquant. Robert Beric plaît beaucoup à René Weiler mais tout n’est pas encore réglé pour obtenir le buteur slovène de Saint-Etienne.

Le club français aimerait le vendre définitivement et en espère 6 millions. Au RSCA, on aimerait plutôt louer Beric avec une option d’achat comme pour Uros Spajic la saison dernière. L’attaquant revient d’une grave blessure au genou et cette solution serait plus prudente selon les dirigeants bruxellois.

Plusieurs autres clubs sont aussi sur le coup, dont les Bulgares de Ludogorets. "Mais Anderlecht est le choix numéro 1 de Robert", nous confie Amir Ruznic, l’agent de Beric. "Pour l’instant, Saint-Etienne ne veut parler que d’une vente définitive mais la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain en fin de mercato…"

En attendant, les supporters de Saint-Etienne ont lancé jeudi une pétition pour demander à leur club de conserver Beric, un attaquant qu’ils aiment beaucoup. Près de 1.000 signatures ont déjà été recueillies.

Si Beric (ou un autre attaquant) arrive, Silvère Ganvoula partira en prêt (une bonne dizaine de clubs sont sur la balle, dont l’Antwerp, Lokeren et Beveren). Mais tant que personne d’autre n’est là, il est décidé à rester pour se faire sa place.