Anderlecht Devroe espère trouver un accord la semaine prochaine, Dimata devrait suivre.

Luc Devroe fait le forcing dans le dossier de l’attaquant brésilien Carlos Eduardo de Goias. Il aimerait finaliser le transfert dans le courant de la semaine prochaine. Eduardo coûte cher. Initialement, son prix était de 6 millions. Mais Anderlecht espère convaincre Goias via un système de bonus.

Le Sporting ne peut et ne veut pas casser sa tirelire avant d’avoir fait plusieurs transferts sortants. Les transferts de Spajic (7 millions à Krasnodat) et Trezeguet (2,5 millions à Kasimpasa) ont donné une marge de manoeuvre à Devroe. Avec un duo Eduardo - Dimata, l’autre attaquant très convoité, le Sporting aurait fait les renforts offensifs souhaités. Devroe prépare le dossier Eduardo en toute discrétion depuis plusieurs mois. Il voit en lui une révélation potentielle pour notre championnat. Il est jeune (21 ans), rapide, techniquement très doué et il a le sens du but. Selon des connaisseurs du football brésilien, son style de jeu ressemble à celui de Lucas Moura de Tottenham.

Le transfert d’Eduardo serait en même temps un pari. Peu de Brésiliens ont réussi à Anderlecht, et le joueur n’a évolué que dans un seul club. Voilà quatre saisons qu’il joue en équipe A de Goias : la première en D1, les trois suivantes en D2. Il est très convoité par les grands clubs brésiliens, mais est trop cher. Anderlecht espère pouvoir le revendre avec une grosse plus-value dans quelques saisons.

Landry Dimata, lui, ne dit pas non à Anderlecht. Mais avant qu’Anderlecht ne fasse une proposition de location à Wolfsbourg, le joueur va parler avec le nouveau directeur sportif du club. Vu que Wolfsbourg va transférer deux nouveaux attaquants, un départ doit être envisageable.