Anderlecht Carlos Eduardo, un attaquant très rapide de Goias, est ciblé, mais il coûte cher.

Le RSCA et le Brésil, cela a rarement été une histoire d’amour ces dernières années, avec l’énorme flop Rafael Galhardo en point d’orgue il y a deux saisons. La nouvelle direction du club ne va pas abandonner le marché brésilien pour autant.

Luc Devroe, qui possède de très bonnes références en Amérique du Sud depuis le début de sa carrière de directeur sportif, aimerait même réaliser un grand coup pour Anderlecht cet été en transférant Carlos Eduardo, un attaquant prometteur de 21 ans.

Carlos Eduardo évolue à Goias, en D2 brésilienne, depuis de longues années. Il y a passé toute sa formation et a rapidement fait ses débuts en équipe première. À 21 ans, il a déjà joué près de 100 matches professionnels (dont la saison 2014-2015 en D1 avant la descente de Goias en D2).

Très rapide, déroutant techniquement et doté d’un bon sens du but, il est l’un des joueurs à suivre au Brésil. Il y est vu comme un profil à la Lucas Moura, ex-PSG aujourd’hui à Tottenham. À Goias, il alterne une position sur le flanc et en pointe de l’attaque.

Plusieurs clubs de l’élite brésilienne, dont le FC Santos, ont déjà tenté de le recruter, mais il coûte cher. Goias en demande 6 millions d’euros. Il faut dire que la direction ne possède que 75 % des droits du joueur et aimerait obtenir le maximum pour son plus grand talent. Anderlecht a fait part de son intérêt et espère faire baisser le prix sous les 5 millions. Il devrait en tout cas coûter plus cher qu’Elias Cobbaut (Malines) et ses 3 millions.

Carlos Eduardo colle parfaitement au profil de joueurs que Marc Coucke souhaite attirer au RSCA : un jeune talent au gros potentiel qui peut amener une belle plus-value un jour en cas de revente.