Anderlecht Anderlecht a présenté son plus grand talent : Mile Svilar (15 ans), fils de Ratko.

Un jour après la première conférence de presse de Youri Tielemans, Anderlecht a présenté un des plus grands talents de son école des jeunes. Mile Svilar (15 ans) est le fils de Ratko (64 ans, ex-Antwerp). Tout comme son père, il est gardien.

Qui est le meilleur de vous deux ?

Mile : "Je n’ai vu qu’une cassette de la finale de la Coupe de Belgique entre l’Antwerp et Malines."

Ratko : "Il mesure déjà 1m85 à 15 ans, et il va vers 1m92. Moi, je ne mesure qu’1m84. Mais il n’y a pas que la taille. Il a le talent et veut bosser. J’espère qu’il sera meilleur. Et que je vivrai encore quand il sera titulaire d’un grand club, et j’espère que ce sera Anderlecht."

Chelsea, Manchester United et Arsenal vous suivent de près.

Mile : "Mais pour le moment, je ne pense qu’à Anderlecht. Je veux rester ici encore très longtemps. Je combine le foot et les études via le projet Purple Talents. Je suis en 4e année et je m’entraîne sept fois par semaine."

Ratko : "Souvent, les scouts de ces grands clubs m’adressent la parole à des matches. Je réponds : ‘Il est à Anderlecht et il est bien ici.’ Laissons-le ici. S’il réussit ici, il pourra partir plus tard."

Avez-vous le style de votre papa ? Il paraît qu’il se met derrière votre but pour vous donner des conseils.

Mile : "Il se mettait. Ses conseils m’ont bien aidé. Maintenant, il ne le fait plus. J’ai plus le style de Neuer - qui participe au jeu - que de Courtois, qui reste plus sur sa ligne. Mais mon idole, c’est Casillas."

Ratko : "Le plus beau compliment vient de Filip De Wilde. ‘Quand je vois Mile, je vois Ratko’, a-t-il dit. Il faut être un peu fou comme gardien. Mais quand il se jette dans les pieds d’un adversaire avec la tête en avant, sa maman hurle de peur. (Rires)"

Pour quel pays allez-vous jouer ?

Mile : "En jeunes pour la Belgique. Et puis… euh… (Son papa lui souffle quelque chose dans l’oreille)’ C’est mieux que papa réponde."

Ratko : "La Serbie l’a déjà rappelé. Mais c’est mieux qu’il reste en Belgique. Et quand il sera prêt pour l’équipe A, il prendra la meilleure décision possible. Si je peux choisir à sa place, je dirais la Belgique."