Anderlecht La défaite d’Anderlecht contre Genk a mis un terme à l’une des saisons les plus pénibles de l’histoire du RSCA. Au vu de tous ces records négatifs, c’est un miracle que le Sporting termine 3 e. Voici, en chiffres, comment Anderlecht a sombré sans vraiment couler...

10 défaites à domicile

Saint-Trond, Genk (deux fois), Charleroi, le Standard et Gand. Voilà les équipes qui sont venues battre Anderlecht dans ses propres installations. Six défaites à domicile en championnat, ce n’était arrivé qu’une fois : en 1935-1936. En plus de cela, Anderlecht a perdu ses trois matches de Ligue des Champions à domicile, plus son match de Coupe face au Standard. Pauvres supporters : ils ont vu Anderlecht s’incliner à dix reprises dans leur stade !

6 défaites en playoffs

Les playoffs ont tourné au cauchemar pour Anderlecht. Depuis la création de cette formule, en 2009, Anderlecht n’avait jamais perdu six fois. Le 12 sur 30 n’est pas un record cependant. En 2010-2011, Anderlecht avait perdu cinq fois mais n’avait gagné que trois matches. Le bilan était de 11 sur 30, et le Sporting avait également terminé à la troisième place.

19 défaites en tout

En y ajoutant les défaites en déplacement dans les trois compétitions, Anderlecht franchit le cap des 19 défaites. En 1927-1928, le Sporting avait perdu 20 fois en tout. En 2013-2014 (la fameuse année de la remuntada sous Besnik Hasi qui avait remporté le titre), le Sporting avait perdu à 16 reprises...

10 matchs sans marquer

Anderlecht qui ne marque pas le moindre but dans 10 de ses 40 matches de championnat, soit dans 25 % de ses rencontres, c’est du jamais vu! Le Sporting affiche une moyenne de 1,53 but marqué par match. En 1925-1926 (39 buts en 26 matches, soit 1,50 but par match), le bilan était pire. En 2010-2011, Anderlecht était resté muet durant 9 rencontres, malgré la présence de Lukaku (16 buts).

13 défaites en championnat

Depuis la Seconde Guerre mondiale, Anderlecht n’avait jamais perdu 13 fois en championnat sur une seule saison. Il faut remonter à la saison… 1930-1931 pour voir le Sporting perdre 14 fois. En 2013-2014, Anderlecht avait perdu 11 fois mais avait quand même remporté le titre après de gros playoffs. Cette saison le RSCA n’a pris que 55,83 % des points. Un plus mauvais résultat date de la saison 1972-1973 (51,11 %).

15 buts encaissés en playoffs

Matz Sels a beau être un candidat pour la Coupe du Monde, il n’a pu éviter que son équipe encaisse 15 buts en 10 matches de playoffs. À une seule reprise (contre Bruges à domicile), Sels a pu garder le zéro. Certes, le Sporting de 2010-2011 a fait pire, mais l’avalanche de buts en dit long sur le manque d’organisation défensive. Cette saison, Anderlecht s’est pris 57 buts en championnat. Il faut remonter à la saison 1946-1947 pour retrouver de pires stats (59 buts encaissés).