Anderlecht

"Bruges est clairement l'équipe de la saison", a avoué vendredi midi en conférence de presse le (nouveau) président d'Anderlecht Marc Coucke, quarante-huit heures avant le "topper" de dimanhe au Jan Breydel.

"Maintenant si on parvient à entretenir un peu le suspense en réalisant un bon résultat là-bas, tant mieux. D'autant que cela renforcerait sérieusement notre position de dauphin. La deuxième place est en effet très importante à nos yeux, et on veut à tout prix la conserver..."

"Mais Bruges a sans conteste l'étiquette de favori dans le dos pour ce match à mes yeux..." On comprendra que le richissime homme d'affaires se contenterait volontiers d'un petit point dimanche, histoire de rester bien placé dans la course à la Ligue des Champions, quitte à laisser Bruges filer vers son quinzième sacre en conservant son avance de 5 points à trois journées de la fin.

Avec actuellement 37 points, Anderlecht, 2e, précède de 2 points le Standard, qui reçoit Genk (5e avec 31 points) dimanche soir (18h00), et de 5 points La Gantoise, 4e, qui acccueille Charleroi (30 points) ce vendredi soir (20h30).

Doku pas à Liverpool mais à Anderlecht

Jeremy Doku (16 ans) est un des jeunes qui a resigné. C'est étonnant parce qu'il était très proche de Liverpool.


"Onze talents ont déjà signé au Sporting"

À sa conférence de presse très attendue, Marc Coucke a annoncé que onze joueurs des U17 ont signé un premier contrat pro à Anderlecht.

Doku pas à Liverpool mais à Anderlecht

Jeremy Doku (16 ans) est un des jeunes qui a resigné. C'est étonnant parce qu'il était très proche de Liverpool.

En prévision du Topper

Luc Devroe, le directeur sportif d'Anderlecht, évoque le stress normal avant cette rencontre face à Bruges.


Les phrases chocs de la conférence de presse de Marc Coucke