Anderlecht

Sven Kums a accepté de s’exprimer. Une première depuis les critiques de René Weiler et son exclusion à Munich. Il a toutefois demandé de ne pas parler de tout ça.

"Nous avons bien joué mais nous manquions de tempo. Nous avons construit depuis l’arrière en mettant un pressing haut. Le coach a vraiment répété qu’il voulait vraiment construire les actions. Ce n’était pas parfait mais on va faire mieux. Le système me convient vraiment bien. Je pense qu’il est idéal pour qu’on puisse jouer Leander Dendoncker et moi. 

Le coach m’a parlé avant la rencontre. Il voulait que je demande des ballons, que je construise le jeu. Je ne suis pas encore à mon meilleur niveau. C’est logique, hein. Si je peux continuer à jouer à ma position, cela va venir. Il faut aussi créer davantage d’automatismes."