Anderlecht Le futur président du RSCA conservera une petite partie de ses parts au KVO. C’est réglementaire mais très surveillé.

Dans très exactement 47 jours, Marc Coucke deviendra le 6e président de l’histoire du RSCA. Un rôle auquel il se prépare mais en veillant à rester extrêmement prudent par rapport à son futur club. Il veut absolument éviter qu’on ne le soupçonne d’un conflit d’intérêts en plein mercato hivernal.

>> Marc Coucke gardera 9% des parts du KVO, pourquoi cela est-il autorisé en Belgique ?

>> L'homme d'affaires pourrait même tout revendre à Ostende... sauf le stade

>> Sur la future gestion du RSCA, rien ne filtre...