Anderlecht

Herman Van Holsbeeck lui a demandé de devenir le nouvel entraîneur des gardiens

BRUXELLES Geert De Vlieger a de bonnes chances de devenir le successeur de Filip De Wilde comme entraîneur des gardiens à Anderlecht. Hier, il a été invité par Herman Van Holsbeeck à Neerpede pour un entretien. Il a reçu une offre et est le candidat numéro 1, après le njet de Guy Martens de Genk. De Vlieger confirme les pourparlers, mais ne veut pas faire de commentaires. Il a demandé un temps de réflexion, mais est charmé par la proposition. Selon certaines sources, il y aurait déjà un accord.

Pour le moment, De Vlieger est consultant pour Sporting Telenet, le VOO Foot de Flandre, et il a une rubrique dans Voetbal Magazine . Il est très apprécié comme connaisseur de football et s’amuse dans sa nouvelle fonction. Après 23 ans comme professionnel (Beveren, Anderlecht, Willem II, Manchester City, Zulte Waregem et le Club Bruges) il était content de pouvoir consacrer plus de temps à sa famille.

C’est pour cette raison-là qu’il avait refusé une proposition du Beerschot, la saison passée. Mais Anderlecht a une place particulière dans son cœur. C’est ici qu’il a joué entre 1996 et 2000, dans ce qui était une période difficile pour le club. Même s’il avait été remplacé par Filip De Wilde, son professionnalisme avait fait forte impression.

Vu son jeune âge (40 ans), De Vlieger n’a pas d’expérience en tant qu’entraîneur (des gardiens). Mais il a travaillé avec les plus grands en Belgique (De Wilde, Munaron et David James à Manchester City), et connaît le métier comme sa poche. Techniquement, il était un des meilleurs gardiens de son époque.

Puisqu’il est au début de sa carrière, le Sporting compte sur le même enthousiasme que celui qui l’attire en John Van den Brom. Van den Brom a affronté De Vlieger dans les dernières années de sa carrière : quand il jouait à Vitesse et De Graafschap, De Vlieger défendait le but de Willem II.



© La Dernière Heure 2012