Anderlecht Les Mauves ont affronté une équipe de football de Special Olympics lundi

Anderlecht est le seul club pro à travailler avec le Special Olympics, qui s’occupe de sportifs atteints d’un handicap mental. Une initiative que les deux parties ont mise en valeur avec un match amical ce lundi matin à Neerpede.

"Le but est que nos sportifs apprennent des pros", souffle Zehra Sayin, CEO de Special Olympics. "On essaie que les pros les fassent jouer et qu’ils profitent."

Les Mauves ont joué le coup à fond en se transformant en rois de l’assist vers des buteurs ultra-motivés. Les Anderlechtois n’ont pas hésité à célébrer avec leurs invités du jour.

"C’est génial de pouvoir rendre ces gens heureux", explique Landry Dimata. "Ça te fait réfléchir et relativiser les choses. J’aime donner, aller vers l’autre. C’est un truc à refaire."

© BAUWERAERTS DIDIER
© BAUWERAERTS DIDIER