Anderlecht Pendant que les Ostendais palpaient une double prime, les Mauves tiraient deux terribles leçons : une qualification européenne pourrait leur échapper pour la première fois en 55 ans et personne ne semble prêt à réagir.

Dimanche matin, il régnait une ambiance d’enterrement à Neerpede. Comme si les joueurs revenaient tous de funérailles particulièrement douloureuses. Tous étaient bien conscients qu’ils avaient sans doute touché le fond la veille à Ostende. Il y a eu une possession de balle largement à leur avantage et même deux poteaux frappés en seconde période mais rarement dans son histoire le Sporting n’avait donné une telle impression d’impuissance en championnat de Belgique.