Anderlecht Vanhaezebrouck estime qu’il faudra un demi-miracle au Club.

Cinq points de différence à quatre matches de la fin du championnat. Et Anderlecht qui doit encore aller à Bruges : tout est encore possible, suite à la victoire d’Anderlecht contre Charleroi.

Hein Vanhaezebrouck s’attendait à notre question. "Si nous gagnons à Bruges ? (Sourit) Si, si... (Se retourne vers Mazzu) Si, ce n’est pas de l’italien ?"

Mazzu : "Non, c’est du portugais."

Vanhaezebrouck : "J’ai dit qu’on allait essayer de se rapprocher de Bruges. On y est parvenus. Quatre matches, c’est encore beaucoup. Le match à Bruges sera le plus difficile des dix. Bruges serait le champion mérité. Mais on ne va pas lui offrir le titre."

Vanhaezebrouck prétend ne pas songer au titre. "Nous voulons surtout gagner nos trois matches à domicile. Si on y parvient, on sera très, très proches de la seconde place. Les points en déplacement, c’est du bonus."

Mais ce bonus-là , il pourrait rapporter le 35e titre... Vanhaezebrouck : "On va à Bruges sans la moindre pression. C’est Bruges qui ne peut pas perdre et qui doit même gagner pour être champion la semaine d’après. Nous allons à Bruges pour faire quelque chose."

En décembre, Anderlecht s’est pris un 5-0 à Bruges. "Nous avons évolué depuis lors. Mais Bruges a une équipe et un banc au complet. Nous récupérons Najar mais perdons Saief suite à une suspension. Malgré nos absents, nous méritions notre victoire à domicile. Nous pouvons leur faire mal. Mais vous connaissez les circonstances à Bruges, tout ce qui se passe avant le match. On peut s’attendre à tout. Ce serait un demi-miracle d’y gagner, mais on va essayer."


Heureux du retour de Deschacht

Hein Vanhaezebrouck était très heureux du retour dans l’équipe d’Olivier Deschacht, près de trois mois après sa dernière apparition contre Malines. " Oli a fait un bon match. Je suis très content de ce qu’il a fait. Franchement, faire ça à 37 ans après plusieurs mois sans jouer, chapeau !"

Deschacht a disputé son 599e match sous le maillot du RSCA. Dimanche prochain au Jan Breydelstadion, il pourra donc fêter son jubilé, sauf si les adducteurs d’Obradovic sont soignés. Dimanche, Chipciu était également forfait à cause d’une blessure.