Anderlecht Hein revient pour la première fois et vise encore la deuxième place.

Hein is back . Pour la première fois, Vanhaezebrouck revient à la Ghelamco Arena.

Un retour qu’il pense être mouvementé. "Ce sera spécial. Je n’ai pas terminé comme je voulais là-bas. C’était une saison pleine de doutes et je sentais que je ne pouvais pas en tirer davantage. J’ai donc décidé de me retirer. Je pensais que la prochaine étape pour moi serait l’étranger, mais j’ai décidé de me lancer avec Anderlecht. Je veux donc rester en Belgique encore quelques années avant de faire le saut vers l’étranger. Certains seront mécontents sur moi, d’autres pas. Je sais que pas mal de gens ne m’ont pas oublié et me respectent encore à Gand."

Anderlecht a assuré une place en Europe, mais ne croit plus au titre si on écoute Hein Vanhaezebrouck. Le coach n’a plus qu’un seul objectif : reprendre la deuxième place au Standard. "Il faudra terminer très fort. J’imagine mal le Standard avoir moins de quatre points sur six. Si nous voulons passer devant eux, c’est simple, il faut réaliser un sans-faute,. Autrement dit, prendre six points sur six." Première étape, ce dimanche, sur le terrain de la Gantoise. "Gand joue sa dernière carte pour s’assurer d’une place en Europe. Ils jouent à la maison avant de se rendre à Bruges. Même s’ils sont champions, vu le derby, les Brugeois ne laisseront pas filer le match. Pour La Gantoise, le match de dimanche est donc celui qu’il faut absolument gagner pour assurer sa place en Europe."

Vanhaezebrouck se déplace quand même sans plusieurs joueurs importants, mais espère que les autres auront retenu les leçons de la défaite face au Standard. "On devra être efficace pour gagner. C’est ce qui nous a cruellement manqué jeudi après-midi. Le manque d’efficacité aussi bien offensive que défensive nous a coûté des points."