Anderlecht

Le défenseur anderlechtois a faim de foot et veux briller lors de la Coupe du Monde. "Je suis à 70 %, j’ai un mois pour revenir à 100 %".

Au moment où vous lisez ces lignes, Kara Mbodj (28 ans) est déjà de retour au Sénégal, le pays où sa popularité est illimitée et à qui il souhaite offrir une magnifique Coupe du Monde. Avant de monter à bord de son avion - Abdalla, son frère, l’a déposé à l’aéroport - il a donné sa première longue interview depuis son opération en décembre. "J’ai craint le pire", dit Kara.

Est-ce un miracle de vous avoir revu sur le terrain contre Genk et de vous voir à la Coupe du Monde ?

" (Il soupire) J’ai connu des moments très difficiles. Honnêtement, à un certain moment, je me suis dit : ‘Est-ce que je vais pouvoir rejouer au football un jour ?’ "