Anderlecht Les dernières joutes européennes entre le Celtic Glasgow et Anderlecht remontent à l'édition 2003-2004 de la Ligue des champions.

Cette saison-là, les Mauves tombent dans le groupe A avec pour adversaires: le Bayern Munich, l'Olympique Lyonnais et le Celtig Glasgow. Face aux Écossais, la double-confrontation se passe relativement bien. A l'aller, les hommes d'Hugo Broos réussissent d'ailleurs une "bonne perf". Après avoir vu Glen de Boeck rentrer prématurément au vestiaire pour une deuxième carte jaune (26e), Aruna Dindane libère finalement le Parc Astrid à la 72e minute. Une victoire importante qui permet à Anderlecht de conserver ses chances dans la course à la qualification.

Au retour, deux semaines plus tard, le RSCA est défait au Celtic Park (3-1) après un début de match catastrophique puisque les locaux mènent 3 à 0 après seulement 29 minutes de jeu. La réduction de l'écart par Aruna Dindane à la 77e n'y changera rien. 

Pourtant, la bande à Kompany ne lâche pas et décroche une belle victoire face à Lyon, à domicile (1-0). A égalité avec les Écossais (alors 2e), avec 7 points au compteur mais une différence de buts défavorable, tout est encore possible au soir du dernier match de la phase de groupes. A ce moment précis, le Bayern Munich compte seulement 6 points et pointe au 4e et dernier rang du groupe A. Les Allemands ne doivent donc pas se manquer à l'occasion de la réception du RSCA. Roy Makaay se chargera de doucher les derniers espoirs belges en inscrivant l'unique but du match sur penalty, peu avant la pause (42e). De son côté, le Celtic s'inclinera à Gerland (3-2) mais restera devant le RSCA à la différence de buts. 

Il n'aura manqué qu'un but aux Bruxellois, à Munich, afin de coiffer tout le monde au poteau et s'emparer de la deuxième place du groupe. La qualification a été manquée d'un cheveu, mais c'est finalement en bon dernier du groupe que le RSCA terminera.