Anderlecht

Le Standard et Anderlecht jouaient des amicaux ce samedi.

Le Standard fait la différence en sept minutes face à Sprimont

Les deux équipes alignées par Michel Preud’homme ont montré des visages totalement différents.

Ce sont deux équipes totalement différentes alignées par Michel Preud’homme samedi à Sprimont (D3 amateurs) pour le premier galop d’entraînement du Standard (2-5). D’abord un onze avec les principaux animateurs de la saison dernière (sauf ceux qui sont toujours en vacances) et qui a fait la différence avec trois buts en sept minutes. Ensuite une équipe composée de joueurs moins souvent alignés ou de jeunes, avec de nombreuses approximations et deux buts encaissés des oeuvres de Julien Rasquin (le fils de l’ex-joueur de Charleroi Michel Rasquin) et Aksu avant que Liongola ne fixe le score à 2-5.

Ce qui veut dire que l’équipe alignée après la pause a… perdu (2-1).

"Nous voulions faire le même score que les Diables Rouges", plaisantait le coach de Sclessin. "Plus sérieusement, on voit que ce n’est pas parce qu’on donne la même nourriture à tout le monde que chacun la mange aussi vite. Je veux dire par là que certains ont compris très vite, d’autres un peu moins vite et d’autres pas encore."

Preud’homme fait aussi remarquer que certains joueurs alignés à Sprimont n’entrent pas en ligne de compte pour le noyau A.

"Mais ce qu’ils apprennent pendant ces deux semaines avec nous fait partie de leur bagage."

En première mi-temps, le Standard a joué avec deux attaquants, après la pause, il a joué avec trois médians.

"Mais l’animation aurait dû être la même", précise Preud’homme, qui a choisi d’aligner Bastien assez haut et Marin plus bas. "Quand tout le monde sera là, Samuel redescendra sans doute un peu", ajoute l’entraîneur.

Son choix est-il dicté par un possible départ de Marin (qui pourrait alors être remplacé par Cimirot) ? Preud’homme dit ne pas se préoccuper de cela pour l’instant mais cette éventualité est certainement prise en compte. On notera aussi le but des 35 mètres en pleine lucarne du jeune Vangelis Patoulidis, même si celui-ci voulait probablement centrer.

À noter que Carlinhos (cuisse), Badibanga et Djenepo, légèrement blessés, ont été laissés au repos. Ce dimanche, les joueurs du Standard bénéficieront d’un jour de congé, le seul avant la fin du stage, le 8 juillet.


Fiche du match:

Sprimont (D3 amateurs) 2 -5 Standard

Standard (première mi-temps) : Gillet, Luchkevych, Bokadi, Laifis, Lavalée, Marin, Deom, Patoulidis, Bastien, Balikwisha et Emond.

Standard (deuxième mi-temps) : Bodart, Goreux, Groeneveld, Kosanovic, Pocognoli, Samake, Selahi, Demarteau, Liongola, Mmaee et Cop.

Les buts : 11e Patoulidis (0-1), 16e Emond sur pen. (0-2), 18e Emond (0-3), 39e Bastien (0-4), 55e Rasquin (1-4), 81e Aksu (2-4); 87e Liongola (2-5).


Anderlecht accroché par Heist: le stage va leur faire du bien

Anderlecht a concédé le nul face à Heist dans un match assez mou

Pour la première fois, Anderlecht a fait le choix d’évoluer face à des équipes d’un certain niveau pour sa préparation. Heist, comme le RWDM, évolue en D1 amateurs et est bien loin d’avoir fait de la figuration. Ces deux premiers tests ont permis de conclure qu’il y a énormément de travail pour que cet Anderlecht new-look soit au niveau requis. La fatigue des lourds entraînements de reprise et de l’enchaînement de deux matches en deux jours n’a pas aidé les Mauves . Ils ont traîné la patte et ont éprouvé tout le mal du monde à poser leur jeu.

Défensivement, c’est encore très frileux. Milic n’est pas encore prêt et Kara et Dendoncker sont à la Coupe du Monde. Les deux trios alignés, surtout composés de jeunes, ont été à la peine. Sur le but encaissé après la pause, Hannes Delcroix se troue aux 40 mètres avant que toute la défense se fasse piéger. Le but n’aurait pas prêté à conséquence si la division offensive anderlechtoise avait fait meilleur usage de ses nombreuses occasions. On ne comptait plus le nombre de tirs hors cadre, les incompréhensions et les dernières passes loupées.

Seul le jeune Amuzu a tiré son épingle du jeu en profitant de sa vitesse pour aller chercher le dos de la défense. Les Mauves partent en stage ce lundi matin pour une semaine intensive de football. Un séjour à Mierlo (Pays-Bas) qui fera du bien au groupe qui pourra travailler sur les automatismes et les principes de jeu chers à Hein Vanhaezebrouck. Il y a fort à parier qu’on notera déjà une différence vendredi prochain lors du match face au PAOK Salonique.

Comme face au RWDM, Saelemaekers a été très en verve sur son flanc droit. Le duo composé de Makarenko et Kums, qui formeront logiquement l’entrejeu sauf si Anderlecht parvient à conserver Trebel, fonctionne assez bien. Les deux hommes se complètent assez bien, autant dans le travail offensif qu’à la récupération. Les deux hommes ont le style anderlechtois et pensent avant tout à distribuer dans la verticalité.

Dimata préservé

Rassurant vendredi soir après sa sortie, Landry Dimata n’a pas joué face à Heist. Le buteur, pour qui Anderlecht négocie toujours avec Wolfsburg, a été épargné suite à un coup pris sur le pied. Sa blessure n’est pas grave et ne remet pas en question sa préparation ou son transfert. Le Bruxellois a d’ailleurs accompagné le groupe et a observé le match amical depuis les tribunes. Tout comme Morioka, Appiah, Cobbaut, Milic, De Jong et Didillon


Fiche du match:

Heist (D1 amateurs) 1 - 1 Anderlecht

Anderlecht (première mi-temps) : Boeckx; Sa, Bornauw, Obradovic; Najar, Sambi Lokonga, Trebel, Kayembe; Abazaj, Ganvoula, Amuzu.

Anderlecht (deuxième mi-temps) : Moutha-Sebtaoui; Cools, Dante, Delcroix; Saelemaekers, Makarenko, Kums, Sowah; Adzic, Musona, Gerkens

Les buts : 31e Amuzu (0-1), 54e Tambeur (1-1).


A noter encore que Waasland-Beveren, pour sa première joute de préparation, est allé gagner 0-4 à Vrasene, pensionnaire de deuxième provinciale, grâce à des buts d'Heymans (2x), Sadiku et Ndao.

Courtrai, pour une première aussi, a dominé Bissegem, une 3e provinciale, 1 but à 9 avec des réalisations côté courtraisien de Chevalier (2x), Kamara, Stojanovic (2x), Atal, Gantois, Hoxha et Prez.