Anderlecht

L'entrepreneur flamand Marc Coucke a été sélectionné par le CA du Sporting d'Anderlecht.

Le RSCA a trouvé un accord avec Marc Coucke, actuel président du KV Ostende, pour le rachat du club le plus titré de l'histoire du football belge. C'est ce qu'a annoncé le club bruxellois mercredi en fin d'après-midi. "Le conseil d'administration a étudié toutes les offres reçues. A l'issue de cet examen, il s'est prononcé unanimement pour entamer des négociations exclusives avec Marc Coucke", pouvait-on lire dans le communiqué du club.

"Dans le cadre de cette accord, certains actionnaires actuels du RSCA restent à bord pour assurer l'ancrage du club", a ajouté le RSCA, précisant que l'objectif était toujours de parvenir à un accord définitif avant la fin de l'année.

Roger Vanden Stock, président du Sporting, s'est montré satisfait. "Mon père, Philippe Collin et moi-même avons consacré nos vies au RSC Anderlecht et nous avons reçu beaucoup en retour, sportivement, mais surtout humainement. Je suis fier de ce que nous avons accompli avec nos joueurs, nos jeunes, nos entraîneurs, nos employés, nos bénévoles et nos supporters durant toutes ces années."

Vanden Stock, à la tête du RSCA depuis 1996, est convaincu que le "succès du club repose sur deux piliers essentiels, une politique tournée vers l'avenir et la stabilité de ses dirigeants", rappelant qu'Anderlecht n'a jamais connu que 4 présidents en 110 années d'existence.

Conscient que "de nouveaux défis attendent le Sporting", Roger Vanden Stock, 75 ans, veut "passer le flambeau à temps, afin d'être certain que le RSCA soit placé entre de bonnes mains".

Désirant transmettre le club à des personnes "qui ont de bonnes intentions pour le club" et qui "possèdent une vision à long terme", Vanden Stock s'est montré ravi de la décision du conseil d'administration d'opter pour Marc Coucke, tout en conservant un ancrage significatif des actionnaires actuels.

"Cet ancrage et Monsieur Coucke offrent les meilleures garanties pour un avenir couronné de succès, dans lequel le RSC Anderlecht s'efforcera de viser le plus haut niveau en Belgique et continuera aussi de jouer un rôle significatif sur la scène européenne", a-t-il ajouté.

"La nouvelle majorité m'a convaincu qu'elle est vraiment préoccupée par l'avenir de ce club, de ses jeunes, de ses joueurs, de ses employés et de ses supporters. Tant leur vision sportive que leur capacité financière laissent présager le meilleur pour le club", a ponctué Roger Vanden Stock.


Voici le communiqué officiel envoyé par Anderlecht:

Le conseil d'administration a étudié toutes les offres reçues. A l'issue de cet examen, il s'est prononcé unanimement pour entamer des négociations exclusives avec Marc Coucke.

Dans le cadre de cette accord, certains actionnaires actuels du RSCA restent à bord pour assurer l’ancrage du RSCA. L’objectif demeure de conclure un accord définitif avant la fin de l’année.

Le Président du RSCA Roger Vanden Stock est satisfait d’avoir trouvé un accord. "Mon père, Philippe Collin et moi avons consacré nos vies au RSC Anderlecht et nous avons reçu beaucoup en retour, sportivement, mais surtout humainement. Je suis fier de ce que nous avons accompli avec nos joueurs, nos jeunes, nos entraîneurs, nos employés, nos bénévoles et nos supporters durant toutes ces années."

"Diriger un club tel que le RSCA implique beaucoup de responsabilités. Je suis convaincu que le succès de ce club repose sur deux piliers essentiels : une politique tournée vers l'avenir et la stabilité de ses dirigeants. En 110 années d’existence, nous n’avons connu que quatre présidents. Au cours de ce siècle, le club n’est cependant jamais demeuré inactif. Nous avons toujours fait des progrès, tant sur le plan sportif, que financier, humain et de l’infrastructure. Avec les ressources dont nous disposions, nous avons toujours essayé de former les meilleurs joueurs et d’attirer les meilleurs joueurs."

Le monde ne demeure toutefois jamais immobile. De nouveaux défis attendent le RSC Anderlecht. Et comme on dit : « gouverner, c'est prévoir ». Comme mon père me l'a dit, je voulais transmettre le flambeau à temps, afin d’être certain que le RSCA soit placé entre de bonnes mains. Autrement dit, dans les mains de personnes qui ont de bonnes intentions pour le club, qui ont également une vision à long terme et qui peuvent fournir au club la stabilité nécessaire.

C'est pourquoi je suis heureux de la décision du Conseil d’administration de remettre le club à Marc Coucke avec un ancrage significatif des actionnaires actuels du RSCA.. cet ancrage et Monsieur Coucke offrent les meilleures garanties pour un avenir couronné de succès, dans lequel le RSC Anderlecht s'efforcera de viser le plus haut niveau en Belgique et continuera aussi de jouer un rôle significatif sur la scène européenne.

La nouvelle majorité m’a convaincu qu’elle est vraiment préoccupée par l'avenir de ce club, de ses jeunes, de ses joueurs, de ses employés et - last but not least - de ses supporters. Tant leur vision sportive que leur capacité financière laissent présager le meilleur pour le club. Je me remémore avec beaucoup de plaisir la gestion de mon père et de ma famille. Mais il est temps désormais de passer la main afin que le RSC Anderlecht puisse, pour toujours, rester Anderlecht."

Le Président du RSCA et Monsieur Coucke répondront aux questions des médias ce vendredi à 15.00 .

Une invitation sera lancée demain. Le club et Monsieur Coucke s’abstiendront de tout commentaire jusqu’à la conférence de presse de vendredi