Anderlecht

Marc Coucke a fait un geste fort afin de motiver ses joueurs à être champions : il leur a promis 2 millions à partager parmi les joueurs du noyau A s’ils empochaient le titre.

La grosse somme n’a pas eu un effet direct, vu qu’elle date d’il y a… deux semaines. En effet, c’est avant le match contre Gand que Coucke a annoncé cette nouvelle dans le vestiaire. Anderlecht a mal joué contre Gand et a perdu 0-2. Avant le match contre Bruges - le meilleur de la saison -, il n’a pas annoncé de hausse de la prime.

Vu que les joueurs ne savent pas comment se partager les 2 millions en cas de succès (par nombre de sélections dans le noyau, de titularisations ou par membre du noyau), il est impossible de fixer la prime exacte par joueur.

En tout cas, il ne s’agit pas d’une prime record. Admettons que l’on divise les 2 millions par 20 joueurs, ils recevront chacun 100.000 euros. La saison passée, la prime brute s’élevait à 140.000 euros.

Aussi bien la saison passée que celle-ci, il faut toutefois ajouter les montants supplémentaires inclus dans les clauses personnelles des joueurs. Kara et Bruno, par exemple, ont fait des sacrifices en échange d’une grosse prime de champion.

Ce n’est pas la première fois que Coucke motive ses joueurs avec une prime supplémentaire. Les joueurs d’Ostende avaient obtenu une double prime avant leur dernier match contre Anderlecht (2-0), alors que Coucke avait déjà annoncé son départ à Anderlecht.