Anderlecht Le président rêve de relancer son chouchou d’Ostende. Ça passera par un prêt de Wolfsburg avec une option d’achat.

Landry Dimata est proche de s’engager à Anderlecht, comme nous vous le révélions dans notre édition du 1er juin. Luc Devroe a accéléré le dossier ces derniers jours, provoquant un rendez-vous décisif lundi avec Didier Frenay, l’agent de l’attaquant.

Le directeur sportif du RSCA sentait bien la pression du Club Brugeois, également intéressé par Dimata, et il ne voulait surtout pas se faire dribbler pour un joueur qui tient très à cœur au président Marc Coucke.

Le big boss rêve de racheter celui qui fut le plus joli coup de son KV Ostende : découvert dans la réserve du Standard et revendu un an plus tard pour 9,5 millions après avoir enchanté tout le monde à la côte, aussi bien par ses qualités de buteur que par sa bonne humeur.

Transférer Dimata de Wolfsburg n’est pas simple. Le club allemand se restructure après une saison catastrophique et va racheter une nouvelle ligne d’attaque. Il doit donc vendre mais ne veut pas brader un joueur à fort potentiel comme le jeune Belge.

La solution devrait passer par un prêt avec option d’achat. Une option élevée mais qui resterait abordable pour Anderlecht. En cas de grosse saison de Dimata, sa valeur marchande serait relancée et cela offrirait au Sporting une bonne affaire financière.

Mais on n’est pas encore là. Il reste des détails à finaliser dans le dossier. Landry Dimata ne sera pas encore présent ce jeudi matin pour la reprise des entraînements du RSCA.

Né au Congo, Dimata a grandi à Bruxelles mais il n’a jamais joué à Anderlecht (il est passé du Brussels à Mons avant d’atterrir au Standard à 16 ans). Quand nous l’avions rencontré le 8 juin dernier aux Pays-Bas lors d’un stage de reprise avec d’autres joueurs de son agence (la Godson), il n’avait pas caché son respect pour la nouvelle direction du RSCA. "Coucke et Devroe ont été super avec moi à Ostende. Je leur en serai toujours reconnaissant. Si tout le monde me connaît, c’est grâce à eux."

L’arrivée de Landry Dimata serait aussi un bon signal pour le noyau. On pense notamment à Adrien Trebel, grand fan de l’attaquant de Wolfsburg, et qui ne sait pas encore s’il va prolonger au RSCA ou tenter sa chance à l’étranger. C’est le prochain gros dossier de Devroe.