Anderlecht

À la découverte du milieu offensif d'Universitario de Deportes, suivi par le Sporting selon la presse péruvienne.

Alors que les rumeurs autour d'un départ de Dennis Praet sont de plus en plus insistantes, Anderlecht se prépare à étoffer un secteur offensif trop dépendant des buts d'Aleksandar Mitrovic. L'une des pistes suivies par les Mauves mènerait à Lima, à en croire le site péruvien Libero qui annonce que le Sporting est très attentif aux prestations de Christofer Gonzales, virevoltant milieu offensif de 22 ans.

Son agent, José Chacón, n'a pas caché l'intérêt de plusieurs clubs européens pour son protégé : "Au début du mois de mai, pour l'Apertura, des dirigeants de clubs européens arriveront à Lima pour voir Christofer à l'oeuvre." Parce que le RSCA n'est pas le seul club sur la balle. Besiktas et le Celta Vigo sont aussi intéressés par Gonzales, qui pourrait même rester de l'autre côté de l'Atlantique s'il se laissait séduire par l'intérêt des Corinthians.

Mais au fait, c'est qui ce Christofer Gonzales ? Un joueur formé à "la U" (prononcez "la ou") péruvienne, soit le club Universitario de Deportes, basé dans la capitale Lima. Une formation dont il est devenu l'un des leaders techniques, inscrivant la bagatelle de dix buts en 33 rencontres lors de la défunte année 2014, sans oublier d'y ajouter trois passes décisives. Des stats presque plus élogieuses que celles de tous les ailiers anderlechtois réunis.

Avant même son 21e anniversaire, Gonzales était déjà entré dans l'histoire du Pérou. Au mois de mars 2013, le joueur fête sa première sélection en montant au jeu à huit minutes du terme d'un match amical déjà gagné contre Trinidad&Tobago (le marquoir indique alors 2-0). 55 secondes plus tard, Christofer profite d'une étrange confusion pour s'en aller tromper le portier trinidadien d'un subtil ballon piqué. Précoce.

Si ce but est toujours son unique fait d'armes international, Gonzales a grandi dans le club de la capitale, où il fait parler une belle frappe à distance et des qualités techniques au-dessus de la moyenne. Des qualités qui permettent à son club d'évaluer son prix autour du million et demi d'euros, selon Fichajes.com. Une somme qu'Anderlecht sera prêt à payer ?