Anderlecht

Un assist et de deux pré-assists : les centres d’Alexis Saelemaekers étaient parfaits. "Après mon centre victorieux vers Dimata, j’ai regardé notre T2 Belhocine sur le banc, et on s’est fait un signe. J’ai énormément travaillé mes centres avec lui."

Autre motivation pour le jeune Alexis de hausser son niveau déjà élevé : la Coupe du Monde. "J’ai bien analysé les joueurs qui évoluent à ma position, et surtout Meunier. C’est un exemple pour moi."

Malgré tout, il reste humble : "Je ne me considère pas comme un titulaire à part entière. Il y a encore beaucoup de monde pour ma place. Il y a Najar qui est en rééducation, et Appiah. J’accepterai si je suis sur le banc."

Au niveau collectif, Saelemaekers voit un grand changement par rapport à la saison passée. "On est devenu beaucoup plus une famille. On l’a déjà senti lors des activités de groupe."