Anderlecht

Alexis Saelemaekers (18 ans) revient sur ses débuts inattendus avec Anderlecht.

Le public anderlechtois a appris à connaître le nom d'Alexis Saelemaekers. Mieux, il en a fait un de ses protégés. Jeune, Bruxellois et talentueux, le latéral droit a convaincu pour ses grands débuts.

« J'ai eu la chance que le coach me donne une possibilité de jouer en playoffs », explique-t-il. « Je m'en suis bien sorti. J'ai fait de bons matches. Je suis content de moi. J'espère continuer pour l'année prochaine. J'ai eu la chance qu'il y ait des blessés à ce poste et j'ai su saisir ma chance. »

Il a été surpris par le rythme des matches de haut niveau mais a su tenir le choc. « Je n'avais pas fait de match complet avant les playoffs et j'ai été impressionné par l'intensité des rencontres. J'ai dû sortir prématurément lors de mon premier match, c'est la preuve. »

« L'Europa League pour l'expérience »

Le moment n'était pourtant pas idéal pour débuter. Entre rachat du club, mauvais résultats et pression sur le coach et le groupe, les circonstances étaient tout sauf stables.

« Vu tout ce qui s'est passé et tous les changements dans le club, nous nous en sommes bien sortis. Troisièmes, ce n'est pas si mal. »

Le match à domicile face au Standard est son plus grand regret.« Si on gagne ici contre le Standard, on aurait pu davantage se battre pour la première place. Nous étions dans une spirale positive. Après, l'Europa League est très bien pour prendre de l'expérience pour nous, les jeunes. »