Anderlecht

Après la victoire d'Anderlecht 1-2 au Club de Bruges dimanche, les Mauves se sont relancés plus que jamais dans la course au titre.

A trois matches de la fin de la saison, il n'y a plus que deux points entre les deux équipes. "Nous devons nous battre pour chacun des trois derniers matches comme s'ils étaient une finale", a indiqué Sven Kums mardi au Parc Astrid.

L'ancien Soulier d'Or, qui a joué l'un des meilleurs matches de sa saison dimanche à Bruges, a été le moteur d'Anderlecht, en dictant le tempo à ses coéquipiers. Quand Kums est à son meilleur niveau, le onze d'Anderlecht devient particulièrement dur à affronter. "Je ne regarde pas tellement ma prestation, je joue avant tout pour l'équipe", a-t-il commenté. "Et c'est en équipe que nous avons réalisé un bon match face à Bruges, malgré tous les débats autour de l'arbitrage vidéo (VAR). Nous nous sentons bien et réalisons de bons playoffs. Maintenant nous devons jouer trois finales et nous nous sentons prêts à relever le défi."

Le Clasico de jeudi entre Anderlecht et le Standard est le prochain match des Mauves, qui doivent affronter des Rouches en pleine forme, avec un 16 sur 21 depuis le début des playoffs. Le Standard, vainqueur de la Coupe de Belgique, pointe à quatre points du Club de Bruges et peut aussi continuer à croire en ses chances de titre. "Il est clair que le Standard est une équipe avec beaucoup de qualités et qu'individuellement, ils peuvent faire la différence. Mais cela n'en fait pas la meilleure équipe de Belgique, qui sera celle qui soulèvera le trophée à la fin de la saison".